Raymond Rouleau



Cet article est une ébauche concernant un acteur belge, un réalisateur belge, un réalisateur français et un acteur français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les conventions filmographiques.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Page d’aide sur l’homonymie

Pour les articles homonymes, voir Rouleau.

Raymond Rouleau
Description de cette image, également commentée ci-après
Raymond Rouleau en 1937.
Données clés
Nom de naissance Edgard Marie Raymond Rouleau
Naissance
Bruxelles, Belgique
Nationalité Drapeau de la Belgique Belge
Décès (à 77 ans)
Paris 7e, France
Profession Acteur, metteur en scène, cinéaste

modifier Consultez la documentation du modèle

Raymond Rouleau est un acteur, réalisateur et metteur en scène belge, né le à Bruxelles et mort le à Paris.

Biographie

Edgar Marie Raymond Rouleau naît en 1904 à Bruxelles[1].

Après des études au Conservatoire royal de Bruxelles, Raymond Rouleau part à Paris et travaille notamment avec Antonin Artaud et Charles Dullin. Dans les années 1930, il se tourne vers le cinéma et travaille avec Marc Allégret et Georg Wilhelm Pabst.

Engagé volontaire le , il est affecté aux Sections Sanitaires du front le . Il reçoit la croix de guerre – citation du – et la médaille des engagés volontaires. Il est prisonnier de juillet à .

Avec Jean-Louis Barrault et Julien Bertheau, il est le cofondateur de l'École du Comédien (1942-1944).

De 1944 à 1951, il dirige le Théâtre de l'Œuvre avec Lucien Beer. Il sera le premier grand acteur à servir au cinéma les dialogues de Michel Audiard, jouant le pétillant reporter Georges Masse dans Mission à Tanger, en 1949, puis dans Méfiez-vous des blondes, en 1950, et Massacre en dentelles, en 1951, tous réalisés par André Hunebelle.

En 1958, il fonde le « Nouveau Cartel » avec André Barsacq, Jean Mercure et Jean-Louis Barrault.

Il fut marié aux actrices Tania Balachova, Françoise Lugagne et Françoise Crémieux (1939-2014). Il est le père de Philippe Rouleau et Fabrice Rouleau, nés de son union avec Françoise Lugagne[2].

Filmographie

Comme réalisateur

Cinéma

Télévision

Comme acteur

Théâtre

Auteur

Adaptateur

Comédien

Metteur en scène

Notes et références

  1. Voir le fichier des personnes décédées.
  2. Source : confirmé par André Siscot chez Les Gens du Cinéma
  3. Théâtre de A jusqu'à Z de Paul-Louis Mignon
  4. Avant-Scène no 200
  5. Fiche détaillée sur cette pièce (histoire, distribution, anecdotes, photos)

Annexes

Bibliographie

  • Olivier Barrot et Raymond Chirat, Noir et Blanc - 250 acteurs français du cinéma français 1930-1960, Paris, Flammarion, 2000, p. 507–512
  • Vincent Radermecker, Rouleau in : Nouvelle Biographie Nationale – Volume 13, Bruxelles, 2016, p. 295-298.

Liens externes

  • Notices d'autoritéVoir et modifier les données sur Wikidata :
    • VIAF
    • ISNI
    • BnF (données)
    • IdRef
    • LCCN
    • GND
    • Belgique
    • Pays-Bas
    • Pologne
    • Israël
    • WorldCat
  • Ressources relatives à l'audiovisuelVoir et modifier les données sur Wikidata :
    • AllMovie
    • Allociné
    • Ciné-Ressources
    • Filmportal
    • IMDb
  • Ressource relative au spectacleVoir et modifier les données sur Wikidata :
    • Les Archives du spectacle
  • Ressource relative à la musiqueVoir et modifier les données sur Wikidata :
    • Carnegie Hall
  • Les Gens du Cinéma
  • Fonds Raymond Rouleau — Archives et Musée de la Littérature
  • 1959 : La création de Carmen à l'Opéra de Paris dans la mise en scène de Raymond Rouleau sur le site du livre à paraître
  • icône décorative Portail de l’histoire militaire de la Belgique
  • icône décorative Portail de la réalisation audiovisuelle
  • icône décorative Portail du théâtre
  • icône décorative Portail de la Seconde Guerre mondiale
  • icône décorative Portail du cinéma français
  • icône décorative Portail du cinéma belge