Paul Couturiau

Si ce bandeau n'est plus pertinent, retirez-le. Cliquez ici pour en savoir plus.
Si ce bandeau n'est plus pertinent, retirez-le. Cliquez ici pour en savoir plus.

Cet article/section est soupçonné d’enfreindre un droit d’auteur ().

Si vous êtes l’auteur de ce texte, vous êtes invité à donner votre avis ici. À moins qu’il soit démontré que l’auteur de la page autorise la reproduction, cette page sera supprimée ou purgée au bout d’une semaine. En attendant le retrait de cet avertissement, veuillez ne pas réutiliser ce texte.
Site externe présentant des contenus identiques : https://www.bedetheque.com/auteur-2687-BD-Couturiau-Paul.html ; Comparer

Si ce bandeau n'est plus pertinent, retirez-le. Cliquez ici pour en savoir plus.
Si ce bandeau n'est plus pertinent, retirez-le. Cliquez ici pour en savoir plus.

Cet article ne cite pas suffisamment ses sources ().

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références ».

En pratique : Quelles sources sont attendues ? Comment ajouter mes sources ?

Si ce bandeau n'est plus pertinent, retirez-le. Cliquez ici pour en savoir plus.
Si ce bandeau n'est plus pertinent, retirez-le. Cliquez ici pour en savoir plus.

La mise en forme de cet article est à améliorer ().

La mise en forme du texte ne suit pas les recommandations de Wikipédia : il faut le « wikifier ».

Si ce bandeau n'est plus pertinent, retirez-le. Cliquez ici pour en savoir plus.
Si ce bandeau n'est plus pertinent, retirez-le. Cliquez ici pour en savoir plus.

La typographie de cet article ou de cette section ne respecte pas les conventions de Wikipédia ().

Vous pouvez corriger, en discuter sur l’Atelier typographique ou créer la discussion.

Paul Couturiau
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (71 ans)
BruxellesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
belgeVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Écrivain, scénariste de bande dessinée, traducteur, romancierVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Genres artistiques
Roman policier, roman historique, biographieVoir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions

modifier - modifier le code - modifier WikidataDocumentation du modèle

Paul Couturiau, né le à Bruxelles (province de Brabant), est un écrivain belge de langue française. Il a commencé par s'illustrer dans le roman policier. Son premier roman Boulevard des Ombres a remporté le grand prix de littérature policière 1993. Il publie également des romans historiques : le premier, Le Paravent de Soie Rouge, a remporté le prix des Maisons de la Presse 2002; et des biographies : la première a été sélectionnée pour le prix Femina essai.

Biographie

Paul Couturiau naît le à Bruxelles[1]. Fanatique de l'écriture, il l'a abordée par de nombreuses facettes : la traduction scientifique et littéraire, le théâtre, le roman, la bande dessinée mais aussi la publicité ; celle-ci constitue d'ailleurs sa formation de base[1].

Au début des années 1970, il est à l'origine de la création d'une troupe de théâtre amateur, qui a ensuite été invitée à se produire au petit Théâtre de l'Île Saint-Louis, à deux pas de la Grand-Place de Bruxelles. Parmi ses créations, un spectacle consacré à Boris Vian, Un mort Bien Vian, lequel a été créé au "44", une discothèque située dans le parking du Passage 44, en présence d'Ursula Kubler, seconde épouse - et ourson - de Boris Vian.

Pendant vingt ans, il collabore avec les Éditions du Rocher. Il est d'abord conseiller littéraire et traducteur, ce qui lui permet de traduire de nombreux auteurs anglo-saxons par exemple Mary Shelley, Somerset Maugham et Paul Pines.

Amené par son métier à faire de nombreux séjours aux États-Unis, il tombe amoureux de ce grand pays en particulier les villes de New York et San Francisco[1].

De à , il dirige les éditions Claude Lefrancq[1], avant d'être rappelé à Paris par les Éditions du Rocher, pour y prendre la direction d'une collection, puis d'un département.

En 2002, il rejoint, comme auteur, les Presses de la Cité. Ses livres sont également publiés par les Éditions Feryane, France Loisirs, Belgique Loisirs, Pocket et Reader's Digest.

De à , il vit au Vietnam, où son roman Paradis Perdu est traduit. En , il revient à Bruxelles, où il continue à collaborer avec les Presses de la Cité.

En , Paul Couturiau s'installe dans la région messine. Sa rencontre avec Patrick Basso, réalisateur lorrain, lui permet de s'essayer à une forme d'écriture à laquelle il ne s'était pas encore frotté. Il écrit ainsi le scénario de plusieurs documentaires (Robert Schuman, l'Europe en héritage, 1870, la chute d'un Empire, Jean-Marie Pelt, le jardinier du bon Dieu, La Rocambolesque Histoire des vases de Yutz) et d'un long métrage policier : Le Mort de la Cour d'Or.

En 2021, il est lauréat d’une bourse d'appoint de la Fédération Wallonie-Bruxelles[2].

Vie privée

Depuis , il vit au cœur de Metz. Il a trois fils. L'aîné vit à Paris et il élève seul les deux plus jeunes.

Œuvres

Littérature

  • 1991 : Boulevard des Ombres (Éd. Lefrancq- Éd. du Rocher), Éditions Otago (2020),
  • 1992 : Blues pour Mary Jane (Éd. du Rocher), Éditions Otago (2020)
  • 1996 : La Folie Halloween (Éd. du Rocher)
  • 1999 : La Justice de Salomon (Éd. Murder Inc.)
  • 2001 : Les Damnés de l’Éden (Éd. du Rocher),
    Sélectionné pour le prix Polar.
  • 2001 : Séverine, l’insurgée (Éd. du Rocher) (ISBN 9782268040547),
    Biographie sélectionnée pour le prix Femina essai et pour le prix Cazes 2001.
  • 2002 : Le Paravent de soie rouge (Éd. Presses de la Cité) (ISBN 9782744157943),
    prix des Maisons de la Presse 2002[2].
  • 2003 :
    • En passant par la Lorraine (Éd. Presses de la Cité) (ISBN 9782702888520)
    • Le Paravent déchiré (Éd. Presses de la Cité) (ISBN 9782744165412)
  • 2004 :
    • L’Inconnue de Saigon (Éd. Presses de la Cité) (ISBN 9782266157919)
    • Requiem en eau trouble (Éd. Fleuve Noir) (ISBN 9782265076433),
      Sélectionné pour le prix Polar.
  • 2005 : Les Amants du Fleuve Rouge (Éd. Presses de la Cité)
  • 2005 : Le Pianiste de La Nouvelle-Orléans (Éd. Presses de la Cité) (ISBN 9782258066946)
  • 2006 : Les Brumes de San Francisco (Éd. Presses de la Cité) (ISBN 9782258068155)
  • 2007 : Paradis perdu (Éd. Presses de la Cité) (ISBN 9782258071407)
  • 2008 : Mary Shelley… Shelley, Byron, Frankenstein et les autres (Éd. Ramsay) (ISBN 9782841149230),
    Biographie.
  • 2008 : Cent ans avant de nous séparer (Éd. Presses de la Cité) (ISBN 9782258074569)
  • 2009 : Comme un parfum d’ylang-ylang (Éd. Presses de la Cité) (ISBN 9782258077850)
  • 2010 : L'Abbaye aux loups (Éd. Presses de la Cité) (ISBN 9782258081000)
  • 2011 : Les Silences de Margaret (Éd. Presses de la Cité) (ISBN 9782258083417),
    prix roman 2011 des conseils généraux de Lorraine ; sélectionné pour le prix Erckmann-Chatrian 2011.
  • 2012 : L'Ange de la Renardière (Éd. Michel Lafon) (ISBN 9782749916835)
  • 2014 : Allegra (Genèse Éd.)
  • 2015 : Je meurs de ce qui vous fait vivre (Éd. Presses de la Cité) (ISBN 9782258117549)
  • 2015 : L'Âme de la nature, avec Jean-Marie Pelt, (Genèse Éd.)
  • 2016 : Je partirai pour les terres lointaines, (Éd. Alain Jourdan) (ISBN 9782874664250)
  • 2018 : Ce feu qui me dévore, (Éd. Presses de la Cité) (ISBN 978-2-258-13771-4)
  • 2020 : La Porte de l'enfer (Éd. Otago) (ISBN 978-2379-920325)
  • 2022 : Savannah, Géorgie, une si jolie scène de crime, (Éd. Sept.ch) (ISBN 978-2940-625468)
  • 2023 : Circus, (Éd. Otago) (ISBN 978-2379-920745)
  • 2024 : Les Disparus de la Cour d'Or (Éd. Presse de la cité) (ISBN 9782258204201)

Traductions

Romans pour la jeunesse

  • 1992 : Andrew Jackson, vie et mort d’une légende (Éd. Duculot) Sélectionné pour le prix de la PEEP, le prix Saint-Exupéry et le prix du Salon jeunesse de Montreuil
  • 1997 : Protection des Mineurs (Éd. Casterman)
  • 1997 : La Disquette volée (Je bouquine – Éd. Bayard Presse)

Scénarios de bande dessinée

Filmographie

Scénariste

Télévision

  • 2013 : Robert Schuman, l'Europe en héritage de Patrick Basso
  • 2014 : 1870, la chute d'un Empire de Patrick Basso
  • 2016 : Jean-Marie Pelt, le jardinier du Bon Dieu[4] avec Dominique Hennequin de Patrick Basso
  • 2017 : La Rocambolesque Histoire des vases de Yutz de Patrick Basso
  • 2020 : Malbrouck s'en va-t'en guerre ou l'histoire d'un château en Lorraine de Patrick Basso
  • 2021 : Journal d'un exil de Patrick Basso

Cinéma

  • 2015 : Le Mort de la Cour d'Or[5] de Patrick Basso.

Prix

Notes et références

  1. a b c et d « Couturiau, Paul - biographie © Le Lombard - bibliographie - Photo », sur BD Gest' (consulté le ).
  2. a b c d et e « Paul Couturiau - Présentation - Bibliographie - Prix », sur objectifplumes.be (consulté le ).
  3. « Le Yankee », sur BD Gest' (consulté le ).
  4. « Jean-Marie Pelt, le jardinier du Bon Dieu » (présentation de l'œuvre), sur l'Internet Movie Database.
  5. « Le Mort de la Cour d'Or » (présentation de l'œuvre), sur l'Internet Movie Database.
  6. B. K., « Culture. De très beaux livres qui racontent la Lorraine », Le Républicain lorrain,‎ (lire en ligne, consulté le ).

Annexes

Bibliographie

Articles

  • Paul Mathieu, « Dossier L - Hors série - Paul Couturiau », Service du Livre Luxembourgeois, Province de Luxembourg,‎ s.d. (lire en ligne [PDF], consulté le ).

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Paul Couturiau, sur Wikimedia Commons

  • Ressources relatives à la littératureVoir et modifier les données sur Wikidata :
    • Internet Speculative Fiction Database
    • NooSFere
  • Ressource relative à la bande dessinéeVoir et modifier les données sur Wikidata :
    • BD Gest'
  • Ressource relative à l'audiovisuelVoir et modifier les données sur Wikidata :
    • IMDb
  • Notices d'autoritéVoir et modifier les données sur Wikidata :
    • VIAF
    • ISNI
    • BnF (données)
    • IdRef
    • LCCN
    • GND
    • Belgique
    • Pays-Bas
    • Israël
    • NUKAT
    • Catalogne
    • Australie
    • Norvège
    • Tchéquie
    • WorldCat
v · m
Lauréats du grand prix de littérature policière - prix du meilleur roman policier français
1948-1960
1961-1975
1976-2000
2001- aujourd’hui
  • icône décorative Portail du polar
  • icône décorative Portail de la littérature francophone
  • icône décorative Portail de la bande dessinée francophone
  • icône décorative Portail de la littérature d’enfance et de jeunesse
  • icône décorative Portail de la Belgique