Dominique Faure

Page d’aide sur l’homonymie

Pour les articles homonymes, voir Faure.

Dominique Faure
Illustration.
Dominique Faure en 2022.
Fonctions
Ministre déléguée chargée des Collectivités territoriales et de la Ruralité
En fonction depuis le
(1 an, 7 mois et 18 jours)
Président Emmanuel Macron
Premier ministre Élisabeth Borne
Gabriel Attal
Ministre Christophe Béchu
Gérald Darmanin
Gouvernement Borne
Attal
Prédécesseur Caroline Cayeux (Collectivités territoriales)
Elle-même (Ruralité, secrétaire d'État)
Secrétaire d'État à la Ruralité

(4 mois et 24 jours)
Président Emmanuel Macron
Premier ministre Élisabeth Borne
Ministre Christophe Béchu
Gouvernement Borne
Prédécesseur Joël Giraud (indirectement)
Successeur Elle-même (ministre déléguée)
Députée française

(1 mois et 13 jours)
Élection 19 juin 2022
Circonscription 10e de Haute-Garonne
Législature XVIe (Cinquième République)
Coalition RE
Prédécesseur Sébastien Nadot
Successeur Laurent Esquenet-Goxes
Première vice-présidente de la
métropole de Toulouse[N 1]

(2 ans, 1 mois et 16 jours)
Président Jean-Luc Moudenc
Maire de Saint-Orens-de-Gameville

(8 ans, 3 mois et 6 jours)
Élection 30 mars 2014
Réélection 15 mars 2020
Prédécesseur Christian Sempé
Successeur Serge Jop
Biographie
Date de naissance (64 ans)
Lieu de naissance Carcassonne (France)
Nationalité Française
Parti politique LREM (2017-2022)

PRV (jusqu'en 2017)
MR (2017-2021)
LREM/RE (depuis 2017)
PR (depuis 2021)

Diplômé de INSA Lyon
HEC Paris
Maires de Saint-Orens-de-Gameville
modifier 

Dominique Faure, née le à Carcassonne (Aude), est une femme politique française.

Membre du Parti radical, elle est élue députée de la 10e circonscription de Haute-Garonne lors des élections législatives de 2022. Elle est nommée secrétaire d’État à la Ruralité le 4 juillet 2022 au sein du gouvernement Élisabeth Borne. En novembre 2022, elle est promue ministre déléguée chargée des Collectivités territoriales, remplaçant Caroline Cayeux. Elle garde également son portefeuille de la Ruralité auprès de Christophe Béchu.

Biographie

Famille

Dominique Faure naît Dominique Oustric, le à Carcassonne. Elle grandit au Maroc avant de rejoindre la France à 15 ans pour y pratiquer le tennis à haut-niveau au tennis-étude d'Aix-en-Provence. Elle devient championne de France cadettes, puis n° 12 senior française[1]. Elle joue ensuite au Tennis Club de Paris, avec lequel elle est 3 fois championne de France par équipes.

Dominique Faure est mariée à Hubert Faure. Ils ont trois enfants. Avec son époux, elle est co-actionnaire du Domaine de Montjoie[2] à Toulouse, un hôtel quatre étoiles situé à Ramonville-Saint-Agne. Son mari en est le gérant[3].

Son patrimoine déclaré est d'environ 1,5 million d'euros[4].

Formation

Elle suit une formation d'ingénieure à l'Institut national des sciences appliquées de Lyon (INSA Lyon diplômée en 1982) et une formation MBA à l'École des hautes études commerciales de Paris (HEC Paris)[5] en 1990[6].

Carrière professionnelle

Elle travaille et occupe des fonctions de direction dans de grands groupes (IBM, Motorola, SFR, Veolia), puis dirige un cabinet de conseil en ressources humaines (Altedia). Après avoir suspendu pendant quelques années sa carrière professionnelle pour se consacrer à la politique, elle est consultante de 2017 à 2019 pour groupe Grant Thornton, un groupe d’audit, d’expertise conseil et de conseil financier[7], puis accompagne à partir de 2019 de grandes entreprises dans leur transformation digitale. Elle accompagne aussi son époux, gérant d’un hôtel-restaurant, dont elle est coactionnaire[8].

Parcours politique

Alors qu'elle poursuit sa carrière dans le privé, elle rejoint le Parti radical en 2012 et est investie candidate du centre et de la droite dans la dixième circonscription de la Haute-Garonne pour les élections législatives de 2012. Elle explique avoir été convaincue de s'engager en politique par Françoise de Veyrinas, secrétaire d’État sous Jacques Chirac[9], Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse et Alain Chatillon, sénateur de Haute-Garonne.

Elle est candidate aux élections municipales de 2014 de Saint-Orens-de-Gameville face au maire communiste sortant et remporte l'élection avec 54,25 % des voix[10]. Elle prend également la vice-présidence de Toulouse Métropole[8].

Elle est à nouveau candidate pour le Parti radical, membre de l'UDI, aux élections législatives de 2017, où elle obtient 7 % des voix, étant « balayée par une vague macroniste »[9]. Elle rejoint La République en marche fin 2017, tout en continuant d'être membre du Parti radical[11]. Elle est réélue maire en 2020 dès le premier tour avec 54,5 % des voix[12].

Elle est élue députée Ensemble le , dans la dixième circonscription de la Haute-Garonne. L’ex-Premier ministre Jean-Pierre Raffarin est venu la soutenir dans sa troisième campagne législative[9]. À l'Assemblée nationale, elle est membre de la commission des Affaires économiques[13].

Le 4 juillet 2022, elle est nommée secrétaire d'État à la Ruralité dans le gouvernement Élisabeth Borne. Elle est remplacée par Serge Jop comme maire de Saint-Orens-de-Gameville à partir du [14]. Le 28 novembre, elle devient ministre déléguée chargée des Collectivités territoriales, à la suite de la démission de Caroline Cayeux[15].

Le 17 février 2024, elle affirme - au sujet du remaniement gouvernemental qui vient de s'achever - lors de l'émission Sens politique sur France Culture : « Cette période de quatre semaines a été longue. […] J'ai vécu cette période comme une période d'attente. J'ai fait ce parallèle avec des gens à qui on a diagnostiqué un cancer et qui attendent pendant quatre semaines, cinq semaines parfois les résultats des analyses »[16]. Avant de préciser : « Quand j'entendais certains me dire, c'est insupportable, c'est inimaginable, c'est impensable ce que vous inflige le président de la République en vous faisant attendre quatre semaines. Je leur disais, ces mots me paraissent excessifs par rapport à d'autres personnes qui attendent et qui elles sont confrontées à des choses beaucoup plus graves »[17].

Lors des élections législatives de 2024, elle se présente dans la dixième circonscription de la Haute-Garonne, où elle obtient 28,99 % des suffrages exprimés au premier tour[18]. Elle se qualifie ainsi pour le second tour, derrière Jacques Oberti (NFP - PS) et Caroline Falgas-Colomina (RN). Malgré les consignes de Gabriel Attal[19], elle commence par annoncer maintenir sa candidature pour le second tour, estimant qu'elle ne peut pas se retirer en faveur du candidat PS, ne voulant pas laisser à ses électeurs le « seul choix de voter RN ou LFI »[20]. Finalement, elle cède aux injonctions d'Emmanuel Macron et Gabriel Attal et se désiste[21].

Notes et références

Notes

  1. Chargée de l'Économie, de l'Innovation et de l'Emploi.

Références

  1. « Portrait. Nouveau gouvernement : qui est Dominique Faure, députée de Haute-Garonne, nommée secrétaire d'Etat à la Ruralité ? », sur ladepeche.fr (consulté le ).
  2. « Accueil | Le Domaine de Montjoie », sur Le Domaine de Montjoie à Toulouse (consulté le )
  3. Prisma Média, « Dominique Faure - La biographie de Dominique Faure avec Gala.fr », sur Gala.fr (consulté le )
  4. Hatvp, « Déclaration de patrimoine » Accès libre [PDF]
  5. « Haute-Garonne : qui est Dominique Faure, nouvelle députée de la 10e circonscription ? », sur ladepeche.fr (consulté le ).
  6. « HEC Alumni », sur HEC Alumni (consulté le )
  7. « Prévention des conflits d’intêrêts : deux nouveaux ministres sous le coup d’un déport », sur Libération,
  8. a et b « Remaniement : Dominique Faure, nouvelle « Madame Ruralité » du gouvernement Borne 2 », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne).
  9. a b et c Alain Auffray, « Dominique Faure, la campagne, ça la gagne », sur Libération, .
  10. « Résultats des élections municipales 2014 : Saint-Orens-de-Gameville (31650) | actu.fr », sur elections.actu.fr (consulté le ).
  11. « Dominique Faure, maire UDI de Saint-Orens, rejoint le Parlement d'En Marche », sur ladepeche.fr (consulté le )
  12. « Municipales 2020. À Saint-Orens, Dominique Faure élue au premier tour : les réactions des candidats », sur actu.fr (consulté le ).
  13. « Mme Dominique Faure - Haute-Garonne (10e circonscription) - Assemblée nationale », sur www2.assemblee-nationale.fr (consulté le ).
  14. « Saint-Orens-de-Gameville : Serge Jop succède à Dominique Faure comme maire de la commune », sur actu.fr, (consulté le ).
  15. « Caroline Cayeux, ministre des Collectivités territoriales, quitte le gouvernement, remplacée par Dominique Faure », sur LEFIGARO, (consulté le ).
  16. « Une ministre compare l’attente du remaniement à celle d'un cancer », sur Le Point, (consulté le )
  17. « Dominique Faure : "Le salon de l’agriculture sera une belle édition" », sur France Culture, (consulté le )
  18. « 10ème circonscription (3110) - Elections Législatives 2024 - Publication des résultats des élections en France », sur www.resultats-elections.interieur.gouv.fr (consulté le )
  19. « Législatives 2024 : Gabriel Attal appelle au désistement des candidats de la majorité arrivés 3e en cas de triangulaire - France Bleu », sur ici par France Bleu et France 3, (consulté le )
  20. « LÉGISLATIVES 2024. "Je me dois d'aller jusqu'au bout", Dominique Faure annonce son maintien, la valse des désistements face au RN pour le second tour », sur France 3 Occitanie, (consulté le )
  21. « Législatives 2024 : la ministre Dominique Faure se retire du second tour », sur francetvinfo.fr, (consulté le ).

Article connexe

Liens externes

  • Ressources relatives à la vie publiqueVoir et modifier les données sur Wikidata :
    • Assemblée nationale
    • Haute Autorité pour la transparence de la vie publique
v · m
Gouvernement Élisabeth Borne () après le remaniement du et jusqu'au remaniement du
Sous la présidence d’Emmanuel Macron
Économie, Finances et Souveraineté industrielle et numérique
Bruno Le Maire
Ministre délégué chargé des Comptes publics : Gabriel Attal
Ministre délégué chargé de l'Industrie : Roland Lescure
Ministre délégué chargé de la Transition numérique et des Télécommunications : Jean-Noël Barrot
Ministre déléguée chargée des Petites et moyennes entreprises, du Commerce, de l'Artisanat et du Tourisme : Olivia Grégoire

Élisabeth Borne
Première ministre
Intérieur et Outre-mer
Gérald Darmanin
Ministre déléguée chargé des Collectivités territoriales et de la Ruralité : Dominique Faure
Ministre délégué chargé des Outre-mer : Jean-François Carenco
Secrétaire d'État chargée de la Citoyenneté : Sonia Backès
Europe et Affaires étrangères
Catherine Colonna
Ministre délégué chargé du Commerce extérieur et de l'Attractivité : Olivier Becht
Secrétaire d'État chargée de l'Europe : Laurence Boone
Secrétaire d'État chargée du Développement, de la Francophonie et des Partenariats internationaux : Chrysoula Zacharopoulou
Justice, garde des sceaux Éric Dupond-Moretti
Armées
Sébastien Lecornu
Secrétaire d'État chargée de la Jeunesse et du Service national universel : Sarah El Haïry
Secrétaire d'État chargée des Anciens combattants et de la Mémoire : Patricia Mirallès
Travail, Plein emploi et Insertion
Olivier Dussopt
Ministre déléguée chargée de l'Enseignement et de la Formation professionnels : Carole Grandjean
Éducation nationale et Jeunesse
Pap Ndiaye
Ministre déléguée chargée de l'Enseignement et de la Formation professionnels : Carole Grandjean
Secrétaire d'État chargée de la Jeunesse et du Service national universel : Sarah El Haïry
Enseignement supérieur et Recherche Sylvie Retailleau
Agriculture et Souveraineté alimentaire Marc Fesneau
Transition écologique et Cohésion des territoires
Christophe Béchu
Ministre déléguée chargé des Collectivités territoriales et de la Ruralité : Dominique Faure
Ministre délégué chargé des Transports : Clément Beaune
Ministre délégué chargé de la Ville et du Logement : Olivier Klein
Secrétaire d'État chargée de l'Écologie : Bérangère Couillard
Transition énergétique Agnès Pannier-Runacher
Culture Rima Abdul Malak
Santé et Prévention François Braun
Solidarités, Autonomie et Personnes handicapées
Jean-Christophe Combe
Ministre déléguée chargée de l'Organisation territoriale et des Professions de santé : Agnès Firmin-Le Bodo
Ministre déléguée chargée des Personnes handicapées : Geneviève Darrieussecq
Transformation et Fonction publiques Stanislas Guerini
Sports et Jeux olympiques et paralympiques Amélie Oudéa-Castéra
Ministres délégués et secrétaires d'État auprès de la Première ministre
Ministre délégué chargé du Renouveau démocratique, porte-parole du gouvernement : Olivier Véran
Ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement : Franck Riester
Ministre déléguée chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l'Égalité des chances : Isabelle Rome
Secrétaire d'État chargée de l'Enfance : Charlotte Caubel
Secrétaire d'État chargé de la Mer : Hervé Berville
Secrétaire d'État chargée de l'Économie sociale et solidaire et de la Vie associative : Marlène Schiappa
(← CASTEX) Gouvernement précédent ••••• Gouvernement suivant ( ATTAL)
v · m
Gouvernement Élisabeth Borne () après le remaniement du
Sous la présidence d’Emmanuel Macron
Économie, Finances et Souveraineté industrielle et numérique
Bruno Le Maire
Ministre délégué chargé de l'Industrie : Roland Lescure
Ministre délégué chargé du Numérique : Jean-Noël Barrot
Ministre déléguée chargée des Petites et moyennes entreprises, du Commerce, de l'Artisanat et du Tourisme : Olivia Grégoire
Ministre délégué chargé des Comptes publics : Thomas Cazenave

Élisabeth Borne
Première ministre
Intérieur et Outre-mer
Gérald Darmanin
Ministre déléguée chargé des Collectivités territoriales et de la Ruralité : Dominique Faure
Ministre délégué chargé des Outre-mer : Philippe Vigier
Secrétaire d'État chargée de la Ville : Sabrina Agresti-Roubache
Secrétaire d'État chargée de la Citoyenneté : Sonia Backès jusqu’au  (dém)
Europe et Affaires étrangères
Catherine Colonna
Ministre délégué chargé du Commerce extérieur et de l'Attractivité : Olivier Becht
Secrétaire d'État chargée de l'Europe : Laurence Boone
Secrétaire d'État chargée du Développement, de la Francophonie et des Partenariats internationaux : Chrysoula Zacharopoulou
Justice, garde des sceaux Éric Dupond-Moretti
Armées
Sébastien Lecornu
Secrétaire d'État chargée de la Jeunesse et du Service national universel : Prisca Thevenot
Secrétaire d'État chargée des Anciens combattants et de la Mémoire : Patricia Mirallès
Travail, Plein emploi et Insertion
Olivier Dussopt
Ministre déléguée chargée de l'Enseignement et de la Formation professionnels : Carole Grandjean
Éducation nationale et Jeunesse
Gabriel Attal
Ministre déléguée chargée de l'Enseignement et de la Formation professionnels : Carole Grandjean
Secrétaire d'État chargée de la Jeunesse et du Service national universel : Prisca Thevenot
Enseignement supérieur et Recherche Sylvie Retailleau
Agriculture et Souveraineté alimentaire Marc Fesneau
Transition écologique et Cohésion des territoires
Christophe Béchu
Ministre déléguée chargé des Collectivités territoriales et de la Ruralité : Dominique Faure
Ministre délégué chargé des Transports : Clément Beaune
Ministre délégué chargé du Logement : Patrice Vergriete
Secrétaire d'État chargée de la Ville : Sabrina Agresti-Roubache
Secrétaire d'État chargée de la Biodiversité : Sarah El Haïry
Transition énergétique Agnès Pannier-Runacher
Culture Rima Abdul Malak
Santé et Prévention
Aurélien Rousseau (dém) puis Agnès Firmin-Le Bodo
Ministre déléguée chargée de l'Organisation territoriale et des Professions de santé : Agnès Firmin-Le Bodo
Solidarités et Familles
Aurore Bergé
Ministre déléguée chargée des Personnes handicapées : Fadila Khattabi
Transformation et Fonction publiques Stanislas Guerini
Sports et Jeux olympiques et paralympiques Amélie Oudéa-Castéra
Ministres délégués et secrétaires d'État auprès de la Première ministre
Ministre délégué chargé du Renouveau démocratique, porte-parole du gouvernement : Olivier Véran
Ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement : Franck Riester
Ministre déléguée chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes et de la Lutte contre les discriminations : Bérangère Couillard
Secrétaire d'État chargée de l'Enfance : Charlotte Caubel
Secrétaire d'État chargé de la Mer : Hervé Berville
(← CASTEX) Gouvernement précédent ••••• Gouvernement suivant ( ATTAL)
v · m
Gouvernement Gabriel Attal (depuis le )
Sous la présidence d’Emmanuel Macron
Économie, Finances et Souveraineté industrielle et numérique
Bruno Le Maire
Ministre délégué chargé de l'Industrie et de l'Énergie : Roland Lescure
Ministre déléguée chargée des Entreprises, du Tourisme et de la Consommation : Olivia Grégoire
Ministre délégué chargé des Comptes publics : Thomas Cazenave
Secrétaire d'État chargée du Numérique : Marina Ferrari

Gabriel Attal
Premier ministre
Intérieur et Outre-mer
Gérald Darmanin
Ministre déléguée chargée des Collectivités territoriales et de la Ruralité : Dominique Faure
Ministre déléguée chargée des Outre-mer : Marie Guévenoux
Secrétaire d'État chargée de la Ville et de la Citoyenneté : Sabrina Agresti-Roubache
Travail, Santé et Solidarités
Catherine Vautrin
Ministre déléguée chargée de l'Enfance, de la Jeunesse et des Familles : Sarah El Haïry
Ministre déléguée chargée des Personnes âgées et des Personnes handicapées : Fadila Khattabi
Ministre délégué chargé de la Santé et de la Prévention : Frédéric Valletoux
Éducation nationale et Jeunesse
Nicole Belloubet
Ministre déléguée chargée de l'Enfance, de la Jeunesse et des Familles : Sarah El Haïry
Agriculture et Souveraineté alimentaire
Marc Fesneau
Ministre déléguée : Agnès Pannier-Runacher
Culture Rachida Dati
Armées
Sébastien Lecornu
Secrétaire d'État chargée des Anciens combattants et de la Mémoire : Patricia Mirallès
Justice, garde des sceaux
Éric Dupond-Moretti
Ministre déléguée chargée de l'Enfance, de la Jeunesse et des Familles : Sarah El Haïry
Europe et Affaires étrangères
Stéphane Séjourné
Ministre délégué chargé du Commerce extérieur, de l'Attractivité, de la Francophonie et des Français de l'étranger : Franck Riester
Ministre délégué chargé de l'Europe : Jean-Noël Barrot
Secrétaire d'État chargée du Développement et des Partenariats internationaux : Chrysoula Zacharopoulou
Transition écologique et Cohésion des territoires
Christophe Béchu
Ministre déléguée chargée des Collectivités territoriales et de la Ruralité : Dominique Faure
Ministre délégué chargé des Transports : Patrice Vergriete
Ministre délégué chargé du Logement : Guillaume Kasbarian
Secrétaire d'État chargée de la Ville : Sabrina Agresti-Roubache
Secrétaire d'État chargé de la Mer et de la Biodiversité : Hervé Berville
Transformation et Fonction publiques Stanislas Guerini
Sports et Jeux olympiques et paralympiques Amélie Oudéa-Castéra
Enseignement supérieur et Recherche Sylvie Retailleau
Ministres délégués et secrétaires d'État auprès du Premier ministre
Ministre déléguée chargée du Renouveau démocratique, porte-parole du gouvernement : Prisca Thevenot
Ministre déléguée chargée des Relations avec le Parlement : Marie Lebec
Ministre déléguée chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes et de la Lutte contre les discriminations : Aurore Bergé
(← BORNE) Gouvernement précédent •••••
  • icône décorative Portail de la politique française
  • icône décorative Portail de la Haute-Garonne