Institut des hautes études de l'éducation et de la formation

Si ce bandeau n'est plus pertinent, retirez-le. Cliquez ici pour en savoir plus.
Si ce bandeau n'est plus pertinent, retirez-le. Cliquez ici pour en savoir plus.

Cet article ne s'appuie pas, ou pas assez, sur des sources secondaires ou tertiaires ().

Pour améliorer la vérifiabilité de l'article ainsi que son intérêt encyclopédique, il est nécessaire, quand des sources primaires sont citées, de les associer à des analyses faites par des sources secondaires.

Institut des hautes études de l'éducation et de la formation
Histoire
Fondation
Voir et modifier les données sur Wikidata
Cadre
Type
Forme juridique
Service déconcentré à compétence nationale d'un ministère (hors défense)Voir et modifier les données sur Wikidata
Domaine d'activité
Enseignement supérieurVoir et modifier les données sur Wikidata
Pays
 FranceVoir et modifier les données sur Wikidata
Organisation
Directeur
Charles Torossian (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web
www.ih2ef.education.frVoir et modifier les données sur Wikidata
Identifiants
SIREN
130024995Voir et modifier les données sur Wikidata
data.gouv.fr
5ba4e68b8b4c417dc811da90Voir et modifier les données sur Wikidata

modifier - modifier le code - modifier WikidataDocumentation du modèle

L’Institut des hautes études de l’éducation et de la formation (IH2EF), créé par arrêté du [1], en remplacement de l’école supérieure de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche (ESENESR), elle-même créée en 1997, est un organisme de formation de la fonction publique française destiné à la formation des cadres de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur (attachés d'administration, principaux de collèges, proviseurs de lycées, inspecteurs, médecins scolaires, directeurs généraux de service des universités).

L’Institut des hautes études de l’éducation et de la formation[2] est un service à compétence nationale rattaché au secrétariat général du ministère de l'Éducation nationale et de la Jeunesse et du ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation[3]. L'institut est implanté sur la technopole du Futuroscope.

L'IH2EF est membre du Réseau des écoles du service public et est doté d'un projet stratégique 2022-2027[4] qui marque un rapprochement avec le monde de la recherche et de l'enseignement supérieur.

Depuis 2019, l'IH2EF a ouvert un cycle national des auditeurs[5].

Évolutions

Créée en 1990[réf. nécessaire], l'école a connu de multiples évolutions :

  • entre 1992 et 1994, l'école devient Centre Condorcet, puis, par arrêté du [6], elle devient l'École supérieure des personnels d'encadrement du ministère de l'éducation nationale (ESPEMEN). Elle forme principalement les inspecteurs et les conseillers d'administration scolaire et universitaire (CASU) qui viennent d'obtenir leur concours ;
  • en 1997, l'ESPEMEN est délocalisée à Chasseneuil-du-Poitou, sur le site du Futuroscope, au sein d'un « pôle » de services liés à l'éducation, avec le Centre national d'enseignement à distance et le Canopé (ex Centre national de documentation pédagogique)[7] et devient une sous-direction du ministère de l'éducation nationale, qui a pour mission la formation initiale et continue des personnels d'encadrement et ATOSS ;
  • en 2003, par arrêté du , l'École reçoit le nom d'École supérieure de l'éducation nationale[8] (ESEN), service à compétence nationale rattaché à la direction de l'encadrement du ministère de l'éducation nationale ;
  • après le vote de la loi LRU le (relative aux libertés et responsabilités des universités)[9], l'ESEN enregistre une nette évolution de son activité "Enseignement supérieur" ;
  • l'ESEN est rattachée en à la direction générale des ressources humaines, commune aux ministères de l'éducation nationale et de l'enseignement supérieur et de la recherche ;
  • en , par un arrêté du [10], modifié par l'arrêté du [11], l'ESEN devient l'École supérieure de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche (l'ESENESR)[12] ;
  • en , par un arrêté du [1], l'ESENESR devient Institut des hautes étude de l'éducation et de la formation (IH2EF).
  • en décembre 2021, par un arrêté du 4 novembre 2021, l'IH2EF est rattaché au secrétariat général.

Missions

L'IH2EF est le lieu de formation des cadres de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur, comme les attachés d'administration, les principaux de collèges, proviseurs de lycées, inspecteurs, médecins scolaires, directeurs généraux de service des universités.

L’Institut propose une offre de formation[13][source insuffisante].

L'IH2EF s’est doté d’un projet stratégique et scientifique pluriannuel[14].

La formation

L'IH2EF est chargé de la conception, du pilotage et de la mise en œuvre de la formation des personnels d'encadrement pédagogiques et administratifs, des personnels ingénieurs, administratifs, techniques, sociaux et de santé et des personnels des bibliothèques du ministère de l'éducation nationale et de la jeunesse et du ministère de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation, à l'exception de ceux gérés par le service de l'action administrative et de la modernisation.

L'IH2EF intervient en particulier dans la formation statutaire, qui suit la réussite aux concours ainsi que dans la formation d'adaptation à l'emploi et la formation continue,

L'IH2EF forme en particulier les personnels de direction du second degré (principaux et proviseurs), les attachés d'administration, les directeurs de centres d'information et d'orientation, ainsi que les inspecteurs territoriaux, inspecteurs de l'éducation nationale et inspecteurs d'académie - inspecteurs pédagogiques régionaux. Au titre de l'enseignement supérieur, il contribue à la formation des personnels ingénieurs, administratifs, techniques, sociaux et de santé et des bibliothèques. Il assure aussi l'adaptation à l'emploi d'autres fonctionnaires accédant à certaines fonctions, comme celles de conseiller de recteur. Il concourt également au Plan national de formation[15]. Il apporte enfin un soutien sur mesure aux académies dans la mise en place de leur offre de formation.

L'IH2EF est aussi producteur de ressources de formation, en libre accès sur son site internet[16] et déploie son offre de formation à distance sur la plateforme dédiée de l’éducation nationale[17] (M@agistère).

Il reçoit environ 11000 stagiaires par an, dont un peu moins de la moitié en formation statutaire. Son volume d'activité représente environ 40 000 JH en présentiel et autant à distance.

Organisation

L'IH2EF est rattaché au secrétariat général des ministères de l'éducation nationale et de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation. Il comprend une direction, deux départements de formation, l'un chargé des formations métier, l'autre de la formation continue sur des sujets plus transversaux et un secrétariat général chargé de l'ensemble de la gestion et de la programmation de l'activité.

Un conseil d'orientation présidé par le secrétaire général fixe les objectifs pluriannuels en rapport avec le projet stratégique. Le directeur présente annuellement devant le conseil d'orientation le bilan d'activité. Un conseil scientifique accompagne les décisions stratégiques de la direction de l'IH2EF, notamment sur le cycle des auditeurs.

Le budget annuel de l'IH2EF est d'environ de 5 millions d'euros, composé de deux délégations de programmes sur le 214 et le 150.

L'IH2EF dispose d'un bâtiment moderne composé de 4 amphithéâtres, d'une trentaine salles de formation, d'un centre de la ressource et de la donnée. Il a une capacité hôtelière de 104 chambres (4 chambres PMR), de 4 appartements VIP et d'un restaurant de 450 couverts (900 repas le midi, 300 repas le soir) servant de cantine administrative pour l'ensemble des administrations du site du Futuroscope.

Historique des directeurs

•  Joseph Mulet 1997-1999
•  Jean-Michel Bonnard 1999-2002
•  Armelle Moreau 2002-2003
•  Bernard Dizambourg 2003–2005
•  Jean David 2005–2007
•  Pierre Polivka 2007–2011
•  Denis Boullier 2011-2013
•  Jean-Marie Panazol 2013-2018
•  Bénédicte Robert 2018-2019
•  Charles Torossian depuis 2019

Notes et références

  1. a et b Arrêté du 24 décembre 2018 portant création et organisation du service à compétence nationale dénommé « Institut des hautes études de l'éducation et de la formation » (lire en ligne)
  2. « École supérieure de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche (ESENESR) », sur ih2ef.education.fr
  3. « Journal Officiel », sur www.legifrance.gouv.fr (consulté le )
  4. « L’IH2EF publie son projet stratégique 2022-2027 », sur IH2EF (consulté le )
  5. « Le cycle annuel des auditeurs de l'IH2EF », sur IH2EF (consulté le )
  6. Arrêté du 9 mai 1995.
  7. Arrêté du 29 mai 1997.
  8. Arrêté du 29 avril 2003.
  9. Loi n° 2007-1199 du 10 août 2007 relative aux libertés et responsabilités des universités
  10. Arrêté du 24 août 2011.
  11. Arrêté du 1er juin 2015 modifiant l'arrêté du 24 août 2011 portant création de l'Ecole supérieure de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche
  12. La présentation et l'historique de l'école sur son site
  13. « Offre globale des formations », sur esen.education.fr (consulté le )
  14. « L’IH2EF publie son projet stratégique 2022-2027 »
  15. « Formation continue - Plan national de formation 2018-2019 », sur eduscol.education.fr (consulté le )
  16. « Ressources par type », sur esen.education.fr (consulté le )
  17. « M@gistère », sur magistere.education.fr (consulté le )

Liens externes

  • Site officielVoir et modifier les données sur Wikidata
  • Ressources relatives aux organisationsVoir et modifier les données sur Wikidata :
    • SIREN
    • data.gouv.fr
  • Ressource relative à la vie publiqueVoir et modifier les données sur Wikidata :
    • Nominations au Journal officiel
  • Ressource relative à l'architectureVoir et modifier les données sur Wikidata :
    • PSS
v · m
Personnalités
Pavillons du Futuroscope
(attractions et films du Parc)
Disparus :
Technopole du Futuroscope
Gare du Futuroscope
  • icône décorative Portail des universités françaises
  • icône décorative Portail de la Vienne