Service interacadémique des examens et concours

Si ce bandeau n'est plus pertinent, retirez-le. Cliquez ici pour en savoir plus.
Si ce bandeau n'est plus pertinent, retirez-le. Cliquez ici pour en savoir plus.

Cet article ne cite pas suffisamment ses sources ().

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références ».

En pratique : Quelles sources sont attendues ? Comment ajouter mes sources ?

Service interacadémique des examens et concours
Histoire
Fondation
Voir et modifier les données sur Wikidata
Cadre
Sigle
SIECVoir et modifier les données sur Wikidata
Organisation
Site web
www.siec.education.frVoir et modifier les données sur Wikidata

modifier - modifier le code - modifier WikidataDocumentation du modèle

Le Service interacadémique des examens et concours (SIEC) est un organisme créé en 1982, recevant de la part des trois recteurs des académies de Paris, Créteil et Versailles délégation de compétences en matière d’organisation des examens et concours. Le site d’Arcueil est appelé la Maison des examens. Ce service déconcentré est une structure unique en matière d’examens et concours au sein de l’Éducation nationale.

Missions

Maison des examens à Arcueil, vue depuis les quais de la gare de Laplace du RER B.

« Dans la région d’Île-de-France, le service interacadémique des examens et concours est placé sous l’autorité des recteurs des académies de Créteil, de Paris et de Versailles, la coordination étant assurée par le comité des recteurs de la région d’Île-de-France. Il est rattaché administrativement à l’académie de Paris.

La Maison des Examens, Service Interacadémique des Examens et Concours d’Île-de-France (SIEC), est un service déconcentré de l’Éducation nationale, qui organise des examens et concours pour les Académies de Paris, Créteil et Versailles et certains concours administratifs ou de recrutement hors éducation nationale.

Le directeur de ce service est nommé par arrêté du ministre chargé de l’éducation, après avis des recteurs des académies intéressées »[1].

« Le directeur du service interacadémique des examens et concours a compétence pour la gestion matérielle de la maison des examens d’Arcueil. Il est responsable de l’organisation du service intérieur, du maintien de l’ordre et des problèmes de sécurité. »[2].

« Les emplois nécessaires au service interacadémique des examens et concours sont délégués à l’académie de rattachement.

Les crédits afférents à la couverture des frais d'examens et concours organisés par le service interacadémique et à celle des dépenses globalisées nécessaires à son fonctionnement lui sont spécifiquement délégués »[3].

Le Service interacadémique des examens et concours a deux missions essentielles :

D’une part le SIEC organise et pilote des examens et concours sur site, notamment dans les lycées. C’est le cas par exemple du baccalauréat. D'autre part, les concours de l’Éducation nationale, comme le concours de recrutement de professeur des écoles (CRPE) par exemple, sont organisés par le SIEC sur des sites spécifiques. En tout, ce sont 400 000 candidats qui, chaque année, passent au moins une épreuve organisée par le SIEC.

Examens et concours gérés par le SIEC :

Par ailleurs, le SIEC a une capacité d’accueil de 4000 places en site propre, desservi par le RER B. Ces places sont dévolues en priorité aux candidats à des examens et concours de l’Éducation nationale, mais peuvent être mises à disposition de structures autres, sous réserve de compatibilité avec le calendrier de l'organisme.

Les agents de la Maison des examens gèrent et organisent :

  • L’élaboration et la diffusion des sujets : organisation des Commissions d’élaboration de sujets (CES), les tests de sujets, l’impression, le conditionnement et le transport des sujets.
  • Les relations avec les candidats : inscription des candidats, répartition dans les centres d’examens, convocation, publication des résultats, gestion des candidats en situation de handicap, instruction des dossiers de fraudes.
  • Les épreuves en centres : répartition des candidats en établissement ou en grand centre extérieur, diffusion des consignes d’organisation, échanges avec les établissements pendant les épreuves, transport du matériel sur site (copies, sujets…), suivi des épreuves.
  • Les membres des jurys : recensement des enseignants et professionnels, répartition et affectation en jurys, convocation, gestion des remplacements, indemnisation.

La Maison des examens travaille donc avec de nombreux partenaires : services de l’administration centrale, chefs d’établissement, enseignants, inspecteurs, rectorats et directions des services départementaux de l'Éducation nationale afin de permettre aux candidats de passer leurs épreuves dans les meilleures conditions.

Depuis 2015, le SIEC a la responsabilité d'adapter les sujets du brevet des collèges, du baccalauréat, des BTS, des examens comptables et des épreuves du concours de recrutement des professeurs des écoles aux candidats mal-voyants, en braille et en gros caractères.

La Maison des Examens

Histoire

La Maison des Examens est bâtie en 1969, avec pour dessein unique d'accueillir des épreuves. Le terrain sur lequel se trouve la Maison appartenait auparavant au ministère des Armées, qui y entretenait un dépôt du Génie militaire. La création du bâtiment est déléguée à Jacques-Henri Riedberg (1906-1974), qui a aussi réalisé les hôpitaux Henri-Mondor, Armand-Trousseau et Rothschild. Il n'y a, jusqu'en 1982-1983, que des salles d'examen. Au nombre de 32, elles pouvaient accueillir simultanément 7 000 candidats. À partir des années 1980, des bureaux sont installés dans le bâtiment arcueillais, afin de faciliter l'organisation et l'accueil des candidats. En 1982, les recteurs des académie de Créteil, Paris et Versailles s'accordent pour créer, par le décret n°82-245, le Service interacadémique des examens et concours (SIEC), dont l'essentiel des activités seront concentrées à Arcueil.

En 1999, le SIEC a ouvert des salles d'examen réservées aux candidats souffrant de handicap. Ceux-ci sont accueillis par deux infirmières.

Le SIEC et la Maison des Examens d'Arcueil sont les héritiers de la Maison des examens de l'académie de Paris, qui était située au n°12, rue de l'Abbé-de-L'Épée, dans le 5e arrondissement de Paris[4].

Plan de la Maison des Examens.

Architecture et accès

Le bâtiment, en forme de croix, compte quatre ailes de huit étages chacune, et se trouve à proximité directe de la gare de Laplace du RER B, par la sortie 2 rue Ernest-Renan.

L'annexe Évariste-Galois

Un collège attenant portant le nom du mathématicien Évariste Galois est construit par l'architecte Riedberg entre 1970 et 1971. Le collège est acheté par la Maison des Examens en 1994, et devient alors une annexe du bâtiment principal. Il est rénové en 2003 par Francis Lauzol[5].

Accès

Plusieurs accès bordent la Maison des Examens :

  • Au n°7, rue Ernest-Renan, en face de la sortie rue Ernest-Renan de la gare de Laplace.
  • À l'angle de la rue du 11-novembre-1918 et de l'avenue Jeanne-d'Arc.
  • Au n°3, rue du 11-Novembre-1918.
  • Au n°4, rue du 11-Novembre-1918, à l'entrée du parking AB 11-Novembre-1918.
  • Au n°2, rue de Vaucouleurs.
  • Au n°4, rue de Vaucouleurs.

Directeurs

Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue ! Comment faire ?

Le premier directeur du SIEC est Gilles Monnerie, agrégé des lettres, qui a rang d'inspecteur d'académie.

  • 1992-1996 : Alain Marsigny
  • 2001-2005 : Thierry Le Goff
  • 2005-2008 : Éric Verhaeghe
  • 2008-2011 : Stéphane Kesler
  • 2011-2018 : Vincent Goudet
  • depuis 2018 : Frédéric Muller

Notes et références

  1. Article D222-4 du code de l’Éducation
  2. Article D222-5 du code de l’Éducation
  3. Article D222-6 du code de l’Éducation
  4. Exposition « 40 ans du SIEC. 1982-2022 », mars 2022-mars 2023. Sur les grilles de la Maison des Examens.
  5. Francis Lauzol, « Témoignage. M. Lauzol, architecte du projet », Siec info,‎

Article connexe

  • 12 rue de l'Abbé-de-L'Épée (Paris), ancien site de la Maison des examens

Liens externes

  • Notices d'autoritéVoir et modifier les données sur Wikidata :
    • VIAF
    • BnF (données)
  • Site officielVoir et modifier les données sur Wikidata
v · m
  • Palette Inspections dans l'Éducation nationale
  • Palette Collège en France
  • Palette Lycée en France
  • Palette CGE
  • Palette EPCSCP
  • Palette Recherche publique française
Instances nationales
Instances déconcentrées
Établissements publics
Personnel
Études en France
Nom du
diplôme
(niv. RNCP/
CEC,
sauf (-))
Années
9 et + DE
Médecin
Internat
DES
(-)
HDR (-) DESV (-)
+8 Doctorat
(8)
DSA
DPEA
(-)
DEC
(-)
+7
+6 DE
Dentaire (-)
DE
Pharmacie (-)
DFASM
(7)
HMONP
(-)
DE
Vétérinaire (-)
+5 Externat
DFASO
DFASP
DEMK
DESF
(7)
Master
(7)
DEA
(7)
DSCG
(7)
DNSEP(7)
DSAA
(-)
CCO
DE IA
DE IPA
(7)
CA (7)
CNSMD(7)
CNSAD
(-)
MSc
MBA
MS
Diplovis
(-)
ENC (-)
ENS (-)
INP
(-)
ENS (-)
IAE (7)
ESC
(-)
EI (7)
ENS (-)
DEFV (7)
+4
+3 DFGSM
DFGSO
DFGSP
DFGSMa
(6)
Licence
(6)
LP
BUT
(6)
DEEA
(6)
DCG
(6)
DN
MADE
DNA
(6)
DE I (6)
IFPS
IRFSS
(-)
DNSP
(6)
IRTS
(3-6)
Bachelor
Diplovis (-)
+2 BTS
(5)
AL/BL
LSH (-)
ECG
D1
D2
(-)
BC
MP
PC
PSI
PT
MPI
(-)
Filière, discipline ou spécialité +1 L.AS
PASS
(-)
Médical
Odontologie
Pharmacie
Maïeutique
Kinésithérapeute
Arts - Commerce, économie - Droit et Science Politique - Enseignement - Ingénieur -
Lettres et langues - Santé - Sciences humaines - Sciences et technologie
Pro ou Techno Architecte Comptabilité Arts
Design
Mode
Paramédical Musique
Danse
Comédie
Social
Sports
Libre
Technique
STS Lettres Économie Scientifique
Université, École autorisée
à délivrer un diplôme national
École École
Privée
École, Lycée
CPGE
Niv 4
Bac
+0

17
Baccalauréat général
Arts, SES, SVT, HGGSP, Humanités,
LCA, LLCE, Maths, PC, NSI, SVT, SI
Terminale générale
Baccalauréat technologique
STAV, ST2S, STD2A, STMG,
S2TMD, STI2D, STHR, STL
Terminale technologique
Baccalauréat professionnel
Alimentaire, Vente, Beauté, Bâtiment,
Santé, Design, Véhicules, Numérique
Terminale professionnelle
BMA BP MC5
MC4
MC3
BM BTM
Niv 3
16
Première générale Première technologique Première professionnelle CAP 2e année
15
Seconde générale et technologique
Seconde professionnelle CAP 1re année
RNCP
Âge
Lycée général Lycée technologique Lycée professionnel Centre de formation d'apprentis (CFA)
Niv 3
14
Diplôme national du brevet (DNB)
Troisième
DNB et Certificat de formation générale (CFG)
Troisième Prépa-Métiers, SEGPA, ULIS, UPE2A
13 Quatrième Quatrième SEGPA, ULIS, UPE2A
12 Cinquième Cinquième SEGPA, ULIS, UPE2A
11 Sixième Sixième SEGPA, ULIS, UPE2A
Collège
Niv 2
10
Cours moyen 2e année (CM2) Cours moyen 2e année ULIS, UPE2A (CM2)
9 Cours moyen 1re année (CM1) Cours moyen 1re année ULIS, UPE2A (CM1)
8 Cours élémentaire 2e année (CE2) Cours élémentaire 2e année ULIS, UPE2A (CE2)
7 Cours élémentaire 1re année (CE1) Cours élémentaire 1re année ULIS, UPE2A (CE1)
6 Cours préparatoire (CP) Cours préparatoire ULIS, UPE2A (CP)
École élémentaire
Niv 1
5
Grande section (GS)
4 Moyenne section (MS)
3 Petite section (PS)
2 Toute petite section (TPS)
École maternelle
RNCP
Âge
Système éducatif en France
  • icône décorative Portail de l’éducation