Renan Luce

Page d’aide sur l’homonymie

Pour les articles homonymes, voir Luce.

Renan Luce
Renan Luce en 2009.
Biographie
Naissance
(44 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Française
Formation
TBS EducationVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Fratrie
Damien LuceVoir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Lolita Séchan (de à )Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Instrument
Guitare, basse
Label
Barclay
Universal
Genre artistique
Site web
renanluce.fr
Distinctions

modifier - modifier le code - modifier WikidataDocumentation du modèle

Renan Luce, né le à Paris en France, est un auteur-compositeur-interprète français.

Il rencontre le succès en France avec son premier album Repenti en 2006 et sa chanson La Lettre.

Biographie

Adolescence

Renan Luce naît le à Paris mais vit toute son enfance et son adolescence en Bretagne à Plourin-lès-Morlaix (près de Morlaix dans le Finistère). Il commence sa formation musicale en participant avec son frère Damien Luce et avec sa sœur Claire à une chorale, puis commence l'étude du piano classique avec Damien. Sa sœur souffre du syndrome de Saethre-Chotzen, une malformation osseuse[1].

Il poursuit ensuite son apprentissage aux conservatoires de Brest puis de Saint-Brieuc. Il remplace alors le piano par le saxophone et apprend seul la guitare en composant ses premières chansons. Il écoute aussi "à fond Bécaud ou Brel, qui étaient accompagnés par des orchestres"[2].

Après deux ans de classe préparatoire à Rennes (au lycée Saint-Vincent), où il se produit dans des bars et quelques festivals (première partie de Matmatah), il est admis à l'École supérieure de commerce de Toulouse, aujourd'hui Toulouse Business School. Dans le cadre de ses études, il compose deux chansons et les enregistre sur un disque vendu à la bulle dans le cadre de son projet Delta, au profit d'une association humanitaire, Escenciel, qui aide une école de Madagascar.

Vie privée

Renan Luce épouse l'écrivaine Lolita Séchan (la fille du chanteur Renaud) le [3] ; ils ont une fille, Héloïse, née le [4]. Le couple se sépare[5] en 2016.

Depuis 2010, il s'est engagé en faveur de la connaissance et de la reconnaissance d'un trouble neurologique, la dyspraxie, et a participé à plusieurs manifestations organisées par l'association DFD qu'il parraine. Le chanteur a aussi participé activement (acteur, voix off, musique originale) au tournage du film documentaire sorti en 2015 Dyspraxie, le parcours du combattant[6].

Carrière musicale

Les débuts

Après ses deux années d'études à Toulouse, Renan Luce s'installe à Paris et décide rapidement de se consacrer exclusivement à la création de chansons et au spectacle. Il rencontre rapidement son éditeur, Olivier Lefebvre (Universal Publishing), puis son manager, Jeff Génie, qui l'installe pour plusieurs mois de concerts au théâtre Le Méry (place de Clichy). On croise déjà dans le public des fans de la première heure, comme le chanteur Renaud ou Bénabar, et beaucoup de directeurs artistiques[réf. nécessaire]. Il signe un contrat chez Barclay fin 2005.

Plusieurs festivals lui donnent alors sa chance (Francofolies de La Rochelle, Alors Chante à Montauban) et Bénabar le prend en première partie : le Zénith (Paris) le [7]. Il est aussi souvent invité par d'autres artistes et jouera ainsi en « lever de rideau » de Maxime Le Forestier, Clarika, Jeanne Cherhal, Thomas Fersen[réf. nécessaire]

Repenti (2006-2009)

Son premier album, Repenti, sort en , réalisé par Jean-Louis Piérot et enregistré au studio du Manoir (dans les Landes), au studio de la Seine ( à Paris) et au studio ICP (à Bruxelles).

Renan Luce à La Cigale à l'occasion de la sortie de l'album Repenti

Renan Luce signe pour une tournée de pays francophones, qui l'entraîne sur les routes jusqu'au printemps 2008 devant près de 200 000 spectateurs. Il se produit quatre fois au Québec durant l'année 2007. Sur une période de dix-huit mois, tous ses concerts parisiens sont complets : le Café de la danse, le Trianon, la Cigale, l'Olympia, le Grand Rex et les deux dates au Zénith de Paris[8].

Soutenu dès le départ par Bernard Chérèze sur France Inter, avant que d'autres radios ne popularisent ses chansons[9], il aura pendant plusieurs mois jusqu'à trois singles classés simultanément dans les classements (Yacast) français : La Lettre, Les Voisines et Repenti. Son album Repenti est certifié disque de diamant[10] avec plus de 800 000 exemplaires vendus. Il est aussi disque de platine en Belgique en [11] (avec 40 000 exemplaires vendus).

Nommé dans trois catégories, il reçoit deux Victoires de la musique 2008 : celles de l'« album révélation de l'année » et de la « révélation scène de l'année ». En , après 200 dates de concerts, il se consacre à la préparation du suivant.

Il participe au spectacle des Enfoirés en 2009, qui s'intitule Les Enfoirés font leur cinéma, du 21 au au Palais omnisports de Paris-Bercy. Il est nommé aux Victoires de la musique 2009, dans la catégorie « chanson de l'année », pour Repenti. Cette victoire sera finalement remportée par Thomas Dutronc.

Le Clan des miros (2009-2010)

Tournée Le Clan des miros, à l'Olympia le 12 mai 2010.

Le , Renan Luce sort son deuxième album, Le Clan des miros ; en sont extraits les singles La Fille de la bande, puis On n'est pas à une bêtise près, qui sert de générique au film Le Petit Nicolas, et Nantes.

Renan Luce entame une tournée le qui se prolonge en 2010, avec notamment des concerts parisiens à La Cigale en octobre, trois dates à l'Olympia (complets) du 10 au . À la suite d'un de ses concerts à l'Olympia, il reçoit un double disque de platine pour avoir vendu 230 000 albums en France (disque d’or en Belgique).

Après cette tournée de plus de 200 dates, passant par le Québec, la Réunion, la Belgique (Forest National), il décide de marquer une pause dans sa carrière musicale personnelle. En , il participe à la tournée Seuls à trois, avec ses amis Alexis HK et Benoît Dorémus.

Courant , il enregistre la chanson Le Père Noël et la petite fille de Georges Brassens sur l’album collectif Noël Noël Noël (Barclay) et fin il participe au titre Un dimanche à Orly en hommage à Gilbert Bécaud (Warner).

D'une tonne à un tout petit poids (2014)

Renan Luce revient après trois ans d'absence avec un troisième album, D'une tonne à un tout petit poids, sorti le . L'album est réalisé avec le concours du suédois Peter Von Poehl[12]. Le premier single, Appelle quand tu te réveilles, sort le .

Nouvel album : Renan Luce (2019)

Renan Luce au Cirque Royal à Bruxelles en 2019.

L'année 2019 marque son retour grâce à un album simplement intitulé Renan Luce. Plus personnel, plus grave, il fait suite à la rupture du chanteur avec Lolita Séchan. Un orchestre symphonique aux accents des années 50 accentue la gravité des chansons. L'orchestre accompagne le chanteur dans une tournée qui débute le [13]. Le , la tournée est interrompue en raison des mesures gouvernementales relatives à la pandémie de covid-19. Il remonte sur scène le au festival « À la folie… pas du tout », à Bourg-en-Bresse devant un public masqué[14].

Premier livre (2022)

En octobre 2022 parait son livre autobiographique Une Famille inquiète[1].

Discographie et collaborations

Albums studio

2006 : Repenti (Barclay)
  1. Les Voisines
  2. Repenti
  3. Le Lacrymal Circus
  4. Je suis une feuille
  5. La Lettre
  6. Chien mouillé
  7. Monsieur Marcel
  8. 24h01
  9. Camelote
  10. Mes racines
  11. I Was Here
  12. Nuit blanche
  13. L'Iris et la Rose
  14. Les Voisines (live)
  15. Monsieur Marcel (live)
  16. La Lettre (live)
  1. Le Clan des miros
  2. La Fille de la bande
  3. Les gens sont fous
  4. Nantes
  5. Rue de l'Oiseau Lyre
  6. Chez toi
  7. Ridicule
  8. Grand-père (Papy gâteau) (avec Alexis HK et Benoît Dorémus)
  9. Grand-père II (S'asseoir dessus)
  10. On n'est pas à une bêtise près
  11. Aux timides anonymes
  12. Femme à lunettes
  1. Voyager
  2. La Boîte
  3. Appelle quand tu te réveilles
  4. J'habitais là
  5. Au téléphone avec maman
  6. Réponse à tout
  7. Amoureux d'une flic
  8. Damoclès
  9. Les Secrets chuchotés
  10. Courage
2019 : Renan Luce (Barclay)
  1. Au début
  2. On s'habitue à tout
  3. Berlin
  4. Le Point Némo
  5. Du champagne à quinze heures
  6. Dans de beaux draps
  7. Enfants des champs
  8. Cette musique
  9. Citadin
  10. Le Vent fou
  11. À bientôt, renouveau

Singles

  • 2006 : Les Voisines
  • 2007 : La Lettre
  • 2008 : Repenti
  • 2008 : Monsieur Marcel (nouvelle version)
  • 2009 : La Fille de la bande
  • 2009 : On n'est pas à une bêtise près
  • 2010 : Nantes
  • 2014 : Appelle quand tu te réveilles
  • 2019 : Au début
  • 2019 : On s'habitue à tout

Participations

Clips

  • La vidéo de sa chanson Les Voisines, réalisé par Pascal Forneri, est inspirée du film Fenêtre sur cour d’Alfred Hitchcock.
  • Le clip de La Lettre a été tourné à Étretat et réalisé par Romain Vaudaux.
  • Le clip de Repenti, réalisé par Rodolphe Pauly, met en scène Philippe Torreton dans le rôle du repenti.
  • Le clip de La Fille de la bande donne le rôle-titre à Mélanie Bernier.
  • On n'est pas à une bêtise près est le générique du film Le Petit Nicolas et toute l'équipe du film (enfants) est présente dans le clip.
  • Le clip de Nantes, avec la participation de Louise Monot, jouant le rôle de la femme, a été réalisé par Thierry Teston.
  • Le clip de Appelle quand tu te réveilles publié le et réalisé par Laurent Seroussi.
  • Le clip d'Au début est publié le 20 mars 2019, il est réalisé par Guillaume Boutindi.
  • Le clip de On s'habitue à tout est publié le 13 juin 2019, il est réalisé par Léo Grandperret et Martin Grandperret.
  • Le clip de Berlin est publié le 4 novembre 2019. Il est composé en grande partie d'images d'archives et est produit en partenariat avec l'INA à l'occasion des 30 ans de la chute du mur.

Chiffres

Disques
  • Repenti (sorti en ) : 850 000 ventes physiques (en ) ; disque de platine (certifié SNEP)[15] Selon un article du Parisien, Renan Luce est la 4e vente en France de l’année 2008 derrière les Enfoirés, Francis Cabrel et Amy Winehouse.
  • Singles : 190 000 ventes uniquement digitales ()[réf. nécessaire]
  • Le Clan des miros (sorti en ) : 240 000 ventes physiques (en ) ; double disque de platine (certifié SNEP) remis par son label à l'occasion de la série de concerts à l'Olympia en [réf. nécessaire]
Concert à l'Olympia le 12 mai 2010
Tournées
  • globale 2007-2008 : environ 200 000 tickets vendus.[réf. nécessaire]
  • mars à  : environ 120 000 tickets vendus. (52 concerts complets)[réf. nécessaire]
  • 2009-2010 : environ 200 dates
  • Avril à dont 2 dates au Trianon à Paris les 12 et .

Doublage

Récompenses

Notes et références

  1. a et b Gaëlle Colin, « Renan Luce décortique son enfance et ses relations familiales dans un premier ouvrage », Ouest France,‎ (lire en ligne).
  2. Valérie Lehoux, « Renan Luce, séparé, cabossé, mais artistiquement libéré », Télérama,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  3. Lolita et Renan Luce se sont mariés, purepeople, .
  4. Renan Luce est papa sur Exceptionn'Elle.
  5. « Renan Luce et Lolita séparés, Renaud vole au secours de sa fille », sur closer, .
  6. https://www.dailymotion.com/video/x2ktkps_dyspraxie-le-parcours-du-combattant_people dyspraxie, le parcours du combattant
  7. jowebzine.com le web magazine culturel indépendant.
  8. Renan Luce sur le site de l'agence Gloria
  9. Rencontre professionnelle avec Bernard Chérèze, 15 novembre 2011, présentation sur manufacturechanson.org
  10. SNEP Certifications albums 2007
  11. Utratop. Classement de la semaine du 26 avril 2008.
  12. Renan Luce donne son numéro de portable, Métro
  13. Éric Bureau, « Dans son nouvel album, Renan Luce se livre à cœur ouvert », sur Le Parisien, (consulté le ).
  14. Éric Bureau, « Renan Luce : «Le public masqué, cela ne me gêne pas du tout» », sur Le Parisien, (consulté le ).
  15. SNEP : Base de données des certifications

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Renan Luce, sur Wikimedia Commons
  • Renan Luce, sur Wikiquote

Articles connexes

Liens externes

  • Site officielVoir et modifier les données sur Wikidata
  • Ressources relatives à la musiqueVoir et modifier les données sur Wikidata :
    • AllMusic
    • Billboard
    • Discogs
    • Last.fm
    • MusicBrainz
    • Muziekweb
    • Rate Your Music
    • Songkick
    • Taratata
  • Ressource relative au spectacleVoir et modifier les données sur Wikidata :
    • Les Archives du spectacle
  • Ressource relative à plusieurs domainesVoir et modifier les données sur Wikidata :
    • Radio France
  • Ressource relative à l'audiovisuelVoir et modifier les données sur Wikidata :
    • IMDb
  • Notices d'autoritéVoir et modifier les données sur Wikidata :
    • VIAF
    • ISNI
    • BnF (données)
    • IdRef
v · m
Créateurs
Parrains / Marraines
Principaux artistes
Spectacles
Hymnes
Articles liés
  • icône décorative Portail de la musique