Lee Remick

Lee Remick
Description de cette image, également commentée ci-après
Lee Remick en 1974
Données clés
Nom de naissance Lee Ann Remick
Naissance
Quincy, Massachusetts
États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès (à 55 ans)
Los Angeles, Californie
Profession Actrice
Films notables Autopsie d'un meurtre
Le Fleuve sauvage
La Malédiction

modifier Consultez la documentation du modèle

Lee Remick est une actrice américaine, née le à Quincy (Massachusetts), morte le à Los Angeles (Californie).

Biographie

Le père de Lee Ann Remick, lieutenant dans l’armée américaine, est muté à Washington lorsqu'elle a sept ans. La famille s’installe donc à New York où sa mère, comédienne, peut continuer à travailler à la radio. Lee Remick fait des études de danse au « Barnard College » et débute à seize ans à Broadway.

En 1953, elle est Lois Holly aux côtés de Conrad Nagel, dans la pièce Be Your Age, écrite par Mary Orr (en) et Reginald Denham, puis participe à des comédies musicales comme Oklahoma ! d'Oscar Hammerstein et Richard Rodgers et Show Boat d'Oscar Hammerstein et Jerome Kern. Dès 1953, on la voit à la télévision dans des dramatiques diffusées en direct. Elle est remarquée par Elia Kazan. C'est sous sa direction qu'elle tourne son premier film, Un homme dans la foule, en 1957.

En 1959, elle remplace Lana Turner pour le principal rôle féminin d'Autopsie d'un meurtre d'Otto Preminger, où elle donne la réplique à James Stewart. Elle tourne à nouveau avec Kazan sur Le Fleuve sauvage (1960). En 1961, sort Sanctuaire de Tony Richardson dans lequel elle tient le premier rôle féminin aux côtés d'Yves Montand.

En 1962, sous contrat à la Fox, elle est pressentie pour remplacer Marilyn Monroe dans Something's Got to Give de George Cukor. L'idée est finalement abandonnée. À la mort de Marilyn le film reste inachevé. La même année, elle obtient une nomination aux Oscars pour Le Jour du vin et des roses, un drame sur l'alcoolisme réalisé par Blake Edwards et dans lequel elle a Jack Lemmon pour partenaire.

Elle quitte les États-Unis en 1969 pour s'établir à Londres avec son mari, le réalisateur Kip Gowans ; elle y tourne notamment la Grande Menace avec Lino Ventura et Richard Burton.

La mini-série télévisée Jennie, Lady Randolph Churchill lui vaut une énorme popularité et plusieurs prix d'interprétation. À la télévision on la retrouve dans d'innombrables téléfilms et des séries à succès comme l'Amour en héritage. On la retrouve au cinéma dans la Malédiction de Richard Donner, un drame fantastique qui sera aussi des plus gros succès de l'année 1976. Elle joue également dans Un espion de trop, un film d'action de Don Siegel, les Européens, adaptation par James Ivory d'un roman de Henry James, ou Un fils pour l'été de Bob Clark, dans lequel elle retrouve Jack Lemmon.

Lee Remick meurt d'un cancer du foie et des reins le , à Brentwood, Los Angeles, après que Hollywood lui a accordé une étoile sur son célèbre Walk of Fame (littéralement « promenade de la célébrité »).

Elle a été incinérée au Westwood Memorial Park, et ses cendres ont été remises à sa famille et amis.

Vie privée

Mariée en avec le réalisateur Bill Colleran (1923-2000), divorcée en . Ils eurent deux enfants, Kate, née le , et Matt, né le .

Mariée en avec le producteur William Rory Gowans « Kip » (né en 1930), jusqu'à sa mort en 1991.

Filmographie

Lee Remick dans Les Feux de l'été (1958)

Cinéma

Lee Remick et George Cukor en 1962

Télévision

Téléfilms sauf mention contraire

  • 1953 : Judy and the Brain
  • 1953 : Double in Ivory
  • 1953 : The Picket Fence
  • 1954 : The Death and Life of Larry Benson : Jessie
  • 1955 : One Hill, One River
  • 1955 : The Diamond as Big as the Ritz
  • 1955 : It Depends on You
  • 1955 : Man Lost
  • 1956 : The Landlady's Daughter : Elaine Bayley
  • 1956 : Three Men from Tomorrow
  • 1956 : All Expenses Paid
  • 1956 : The Young and the Beautiful
  • 1957 : Circle of Fear
  • 1957 : The Last Tycoon : Cecelia Brady
  • 1958 : The Last Clear Chance : Peggy Maylin
  • 1960 : The Tempest : Miranda
  • 1962 : The Farmer's Daughter : Katrin Holstrom
  • 1967 : Damn Yankees! : Lola
  • 1972 : The Man Who Came to Dinner : Maggie Cutler
  • 1972 : Summer and Smoke : Alma Winemiller
  • 1973 : And No One Could Save Her : Fern O'Neil
  • 1973 : The Blue Knight : Cassie Walters
  • 1974 : Jennie, Lady Randolph Churchill
  • 1974 : QB VII (série télé) : Lady Margaret Alexander Weidman
  • 1975 : Racolage (Hustling) : Fran Morrison
  • 1975 : A Girl Named Sooner : Elizabeth McHenry
  • 1977 : The Ambassadors : Maria Gostrey
  • 1978 : Breaking Up : JoAnn Hammil
  • 1978 : Détroit (série télévisée) : Erica Trenton
  • 1979 : Déchirée entre deux amours (Torn Between Two Lovers) : Diana Conti
  • 1980 : Ike : Kay Summersby
  • 1980 : Haywire : Margaret Sullavan
  • 1980 : Une femme libérée (The Women's Room) : Mira Adams
  • 1982 : I Do! I Do! : She (Agnes)
  • 1982 : Meurtre sous les tropiques : Leslie Crosbie
  • 1983 : The Gift of Love: A Christmas Story : Janet Broderick
  • 1984 : A Good Sport : Michelle Tenney
  • 1984 : L'Amour en héritage de Douglas Hickox / Kevin Connor (série télé) : Kate Browning
  • 1984 : SOS otages (Rearview Mirror) : Terry Seton
  • 1984 : American Pioneers 1849-1910
  • 1985 : The Snow Queen : Snow Queen
  • 1985 : Toughlove : Jan Charters
  • 1986 : Eleanor: In Her Own Words : Eleanor Roosevelt
  • 1986 : Of Pure Blood : Alicia Browning
  • 1987 : The Vision : Grace Gardner
  • 1987 : Nutcracker: Money, Madness & Murder (série télé) : Frances Schreuder
  • 1988 : Jesse (série télévisée) : Jesse Maloney
  • 1989 : Bridge to Silence : Marge Duffield
  • 1989 : Le Tour du monde en quatre-vingts jours de Buzz Kulik (série télé) : Sarah Bernhardt
  • 1989 : Dark Holiday : Gene LePere

Théâtre

Liste sélective

Notes et références

  1. Mary Orr sur Ohioana-authors.org

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Lee Remick, sur Wikimedia Commons

Bibliographie

  • (en) New York Magazine, , Lee Remick: The Face Behind the Mask sur Google livres
  • Barry Rivadue, Lee Remick: a bio-bibliography, Westport CT / London, Greenwood Press, 1995 (ISBN 0313284474 et 9780313284472)
  • Jean Tulard, Dictionnaire du cinéma. Les acteurs, Éditions Robert Laffont (Collection Bouquins), Paris, , 1241 pp., p. 973, (ISBN 978-2-221-10895-6)

Liens externes

  • Notices d'autoritéVoir et modifier les données sur Wikidata :
    • VIAF
    • ISNI
    • BnF (données)
    • IdRef
    • LCCN
    • GND
    • Espagne
    • Pays-Bas
    • Pologne
    • Israël
    • NUKAT
    • Catalogne
    • Tchéquie
    • WorldCat
  • Notices dans des dictionnaires ou encyclopédies généralistesVoir et modifier les données sur Wikidata :
    • American National Biography
    • Britannica
    • Hrvatska Enciklopedija
    • Nationalencyklopedin
  • Ressources relatives à l'audiovisuelVoir et modifier les données sur Wikidata :
    • AllMovie
    • Allociné
    • IMDb
    • Korean Movie Database
    • Rotten Tomatoes
  • Ressources relatives à la musiqueVoir et modifier les données sur Wikidata :
    • Discogs
    • MusicBrainz
    • Muziekweb
  • Ressource relative au spectacleVoir et modifier les données sur Wikidata :
    • Internet Broadway Database
v · m
Années 1970
Années 1980
Années 1990
Années 2000
Années 2010
Années 2020
  • icône décorative Portail du cinéma américain
  • icône décorative Portail des séries télévisées américaines
  • icône décorative Portail des comédies musicales