Ivanka Lefeuvre

Page d’aide sur l’homonymie

Pour les articles homonymes, voir Lefeuvre.

Ivanka Šimek-Hybler
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (74 ans)
PragueVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Ivanka ŠimkováVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
tchèque
françaiseVoir et modifier les données sur Wikidata
Domiciles
Le Bono, BrnoVoir et modifier les données sur Wikidata
Formation
Activités
Psychologue, dissidente, militante politique, poétesse, écrivaine, traductriceVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Membre de
Charte 77Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinction
Participant à la résistance contre le communisme (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

modifier - modifier le code - modifier WikidataDocumentation du modèle

Ivanka Lefeuvre, née Ivanka Šimková, connue également sous les noms d’Ivanka Šimek-Hybler et Ivanka Šimek-Lefeuvre[1], née en 1949, est une femme de lettres, poète et militante des droits de l'homme tchèque, exerçant le métier de psychologue, membre de la Charte 77, qui a été contrainte de s'exiler en France avec sa famille en 1982[2],[3].

Biographie

Née à Prague, Ivanka Šimková a fait ses études de psychologie à l'Université de Brno[4] et à l'Université Charles de Prague[réf. souhaitée]. Elle est également diplômée en psychologie clinique de l'Université Bordeaux II[réf. souhaitée]. Pendant une vingtaine d'années, elle exerçait comme psychologue au Centre départemental de l'enfance et de la famille dans le département de la Haute-Vienne, à Limoges[5].

Actuellement, elle se consacre à l'écriture, à l'enseignement et à la recherche, elle travaille dans les projets européens. Elle participe notamment aux échanges entre les professionnels tchèques et français dans le domaine de la protection de l'enfance[5].

Vie familiale

Ivanka Šimková a été mariée avec Václav Šabata (1948), le fils du philosophe et politologue engagé Jaroslav Šabata (en), ultérieurement porte parole de la Charte 77, député à la dernière assemblée fédérale tchécoslovaque, puis avec le psychologue, philosophe et critique littéraire Martin Hybler (1951), également membre de la Charte 77[6] et enfin avec le photographe français Jean-Vincent Lefeuvre (1945-2013). Elle a trois enfants. Elle est la sœur de Václav Šimek, lycéen victime de la répression du régime communiste dans les années 1970, décédé en décembre 1975 dans des circonstances mal élucidées[7].

Publications

  • Migrace 1982 (Deníkové záznamy signatářky Charty 77, vystěhované v rámci "Akce Asanace" z Československa), edice Paměť - Academia, Prague, 2014 (ISBN 978-80-200-2277-6)[2].
  • (avec Jean-Vincent Lefeuvre), Miechów i Miechowianie, Małopolskie Biuro Wystaw Artystycznych, Nowy Sącz, 2001 (ISBN 978-83-91795-68-2)
  • article dans Paměť a dějiny (no 4/2013) « Čtyřletá zkušenost života ve Francii »[8].

Elle publie également ses travaux dans les magazines de psychologie[9],[10] et dans des actes de colloques[11],[12],[13].

Voir aussi

Bibliographie

  • Václav Richter, Journal intime d'Ivanka Lefeuvre, témoignage poignant sur une vie et sur une époque[14]
  • Václav Richter, J'ai le privilège d'avoir deux patries[15]
  • Jan Král, Deníková paměť z komunistického Československa[16],
  • Annie Forest, Migrace 82 - Le témoignage d'Ivanka Lefeuvre[17]
  • Milena M. Marešová, V rámci akce Asanace ji vystěhovali z Československa. Teď Ivanka Lefeuvre vydává svůj deník[18]
  • Jiřina Šiklová, Podíl českých žen na samizdatu a v disentu v Československu v období tzv. normalizace v letech l969–l989[19]
  • Magdalena Kodedová, "Nedobrovolná migrace"[20]
  • Martina Víchová, "Trochu jiná historie očima signatářky Charty 77"[21]

Liens extérieurs

  • Notices d'autoritéVoir et modifier les données sur Wikidata :
    • VIAF
    • ISNI
    • IdRef
    • GND
    • Pologne
    • Tchéquie
    • WorldCat

Notes et références

  1. en tchèque également Ivanka Hyblerová
  2. a et b (cs) « Migrace 1982 », sur Knihkupectví Academia (consulté le ).
  3. (cs) « Migrace 1982 », sur cbdb.cz (consulté le ).
  4. Ivanka Lefeuvre, « Ivanka Lefeuvre : Jaroslav Šabata v mých vzpomínkách », sur Deník Referendum, (consulté le ).
  5. a et b « Coopération franco-tchèque en faveur des enfants placés en institution », sur Radio Prague International, (consulté le ).
  6. « Martin Hybler », sur muni.cz (consulté le ).
  7. (cs) « Začalo to v hospodě, skončilo tragickou smrtí », sur denik.cz, (consulté le ).
  8. « ustrcr.cz/cs/pamet-a-dejiny-20… »(Archive.org • Wikiwix • Archive.is • Google • Que faire ?).
  9. Numéro 396, tome 43 (fasc. 14-17) - Bulletin de psychologie www.bulletindepsychologie.Hybler (Ivanka).Le Rorschach et l'image du corps dans les traumatismes crâniens sévères, p. 720-725
  10. « usmev.sk/sk/48-vseobecne-sprav… »(Archive.org • Wikiwix • Archive.is • Google • Que faire ?).
  11. http://www.triada-centrum.cz/publ/sborniky/sbornik_2010.pdf
  12. http://www.triada-centrum.cz/oorg/dokumenty/vyrocni.../vz_2011.pdf
  13. http://www.triada-centrum.cz/publ/sborniky/sbornik_2012.pdf
  14. « Le journal intime d’Ivanka Lefeuvre, témoignage poignant sur une vie et sur une époque », sur Radio Prague International, (consulté le ).
  15. Radio Prague International, « L'actualité en République tchèque », sur Radio Prague International (consulté le ).
  16. « ostravainfo.cz/ivanka-lefeuvre… »(Archive.org • Wikiwix • Archive.is • Google • Que faire ?).
  17. « letelegramme.fr/morbihan/auray… »(Archive.org • Wikiwix • Archive.is • Google • Que faire ?).
  18. (cs) « V rámci akce Asanace ji vystěhovali z Československa. Teď Ivanka Lefeuvre vydává svůj deník », sur Vltava, (consulté le ).
  19. « Uknown Document », sur cas.cz (consulté le ).
  20. http://www.kulturissimo.cz/index.php?migrace-1982-recenze-knihy&detail=1904
  21. (cs) « Trochu jiná historie očima signatářky Charty 77 / LaCultura.cz », sur LaCultura.cz, (consulté le ).
  • icône décorative Portail de la Tchéquie
  • icône décorative Portail de la littérature
  • icône décorative Portail des droits de l’homme
  • icône décorative Portail de la psychologie