Ermonela Jaho

Si ce bandeau n'est plus pertinent, retirez-le. Cliquez ici pour en savoir plus.
Si ce bandeau n'est plus pertinent, retirez-le. Cliquez ici pour en savoir plus.

Cet article n’est pas rédigé dans un style encyclopédique ().

Vous pouvez améliorer sa rédaction !

Ermonela Jaho
Ermonela Jaho, en 2016
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
TiranaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
albanaiseVoir et modifier les données sur Wikidata
Formation
Université des arts de Tirana (en)
Académie nationale Sainte-CécileVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Artiste lyriqueVoir et modifier les données sur Wikidata
Période d'activité
depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Tessiture
SopranoVoir et modifier les données sur Wikidata
Genre artistique
Site web
www.ermonelajaho.comVoir et modifier les données sur Wikidata

modifier - modifier le code - modifier WikidataDocumentation du modèle

Ermonela Jaho, née à Tirana en , est une soprano albanaise et italienne[1].

Biographie

Ses parents « ne connaissaient rien à l'opéra [sous entendu, donc je n'en connaissais également rien][2] ».

Cependant, elle commence l'étude du chant à l'âge de six ans. Après ses études au Liceu Artistik Jordan Misja à Tirana en 1992, elle entre à l'Académie des arts de Tirana où elle étudie un an. Elle remporte une compétition organisée par la soprano italienne Katia Ricciarelli en Albanie, et s'installe en Italie où elle étudie à l'académie de Mantoue. Puis, elle poursuit ses études musicales à l'académie nationale Sainte-Cécile de Rome.

Elle applique les conseils de Maria Callas suivant lesquels un opéra est une pièce de théâtre chantée et doit donc comporter des jeux de scène[3].

Vie personnelle

Après 18 ans passés en Italie, Jaho est actuellement domiciliée à New-York[2] , où elle vit avec Ervin Stafa, ingénieur informaticien[4],[5].

Carrière

Jaho débute sur scène à Venise, dans le rôle de Mimi (La Bohème de Puccini), à La Fenice. Elle a dix sept ans. On la trouve ensuite interprêtant Susanna (Les Noces de Figaro). À Trieste, elle est Micaela (Carmen). Sa première représentation sur scène en dehors de l'Italie a lieu au festival de Wexford en Irlande, où elle chante Sapho de Massenet et La Pucelle d'Orléans de Tchaïkovski. En Allemagne, elle débute dans le rôle de Norina (Don Pasquale) à Munich ; puis elle interprète à nouveau Susanna à Genève et en France, au Capitole de Toulouse. Aux États-Unis, elle débute dans Mimi (La Bohème) avec le Michigan Opera Theater.

À partir de 2009, sa carrière prend une ampleur internationale, elle obtient de vifs succès à travers le monde, et est saluée par la critique[6]. Elle a notamment chanté dans La rondine de Puccini à Trieste, Micaela (Carmen) à Glyndebourne et aux Chorégies d'Orange, La traviata à Berlin et à Lyon. En 2009, elle est Liù (Turandot) à Philadelphie, Vitellia (La Clémence de Titus) à Avignon, Manon à Marseille, Anna Bolena à Paris (Théâtre des Champs-Élysées), et à Lyon.

En octobre 2010, elle est applaudie dans le rôle-titre de Thaïs (Jules Massenet) à l'opéra de Toulon. En , elle est Luisa dans Luisa Miller de Verdi à l'opéra de Lyon, dans une mise en scène de David Alden.

En , elle tient le rôle-titre de La Vestale (Spontini) au Théâtre des Champs-Élysées. Pour l'ouverture de la saison 2013/2014 à l'opéra du Grand Avignon, elle reprend le rôle de Cio-Cio-San dans Madame Butterfly (Puccini), sous la direction de Mireille Laroche.

En , elle est Violetta dans La traviata de Giuseppe Verdi à l'Opéra Bastille et, en octobre, elle donne un récital salle Cortot accompagnée par le pianiste Genc Tukiçi.

En , elle triomphe dans le rôle-titre de Madame Butterfly à l'Opéra Bastille.

En , elle est Desdemona (Desdémone) dans Otello (Verdi) au Gran Teatre del Liceu à Barcelone. En juillet de la même année, elle interprète de nouveau le rôle de Cio-Cio-San dans Madame Butterfly aux Chorégies d'Orange et accepte d'y remplacer au pied levé la soprano allemande Diana Damrau, souffrante, pour reprendre le rôle de Violetta dans La traviata aux côtés de Placido Domingo et de Francesco Meli.

En , elle est à nouveau Violetta dans La Traviata de Verdi au Sydney Opera House, où elle est acclamée aux côtés de José Carbó (Giorgio Germont) et Ho-Yoon Chung (Alfredo Germont).

Voix

Ermonela Jaho possède une belle voix de soprano lyrique aux aigus puissants et soutenus parfaitement maîtrisés ainsi qu'une grande facilité dans le suraigu. Elle dispose d'une excellente diction. Ces particularités, jointes à ses jeux de scène, font d'elle une spécialiste du rôle de Violetta.

Critiques

The Economist la qualifie de « [cantatrice] la plus acclamée au monde[4] ».

Pour le Financial Times : « Ermonela Jaho throws heart and soul into her singing... Don't even try to resist[7],[8] » (« Ermonela Jaho se met corps et âme dans son chant... N'essayez même pas de résister » ).

The Guardian renchérit en écrivant que Jaho est « une des grandes interprètes du vérisme[9] ».

Répertoire

(Principaux rôles)

Prix

Ermonela Jaho a remporté plusieurs compétitions internationales :

  • 1997 : Giacomo Puccini à Milan,
  • 1998 : Spontini à Ancône,
  • 1999 : Zandonai à Rovereto,
  • 2000 : Prix du meilleur artiste lyrique au Festival lyrique de Wexford (en)
  • 2024 : Oper Awards ! Meilleure cantatrice.

Discographie

DVD

  • La Traviata (Verdi) Acteurs: Ermonela Jaho, Charles Castronovo, Placido Domingo, Pamela Helen Stephen, Doctor Grenvil

Format: Blu-ray Royal Opera House Soutitrage: Anglais, Français, Japonais ASIN : B07X93YLWR & ASIN : B07X5GD5DC (Blue ray)

  • Madama Butterfly (Puccini) Acteurs: Ermonela Jaho, Marcelo Puente, Scott Hendricks, Elizabeth Deshong, Royal Opera Chorus; Direction orchestrale: Pappano.

Format : Blu-ray Royal Opera House Sous titrage: Anglais, Français, Allemand, Japonais ASIN : B07GVX9BL9

CD

  • Anima Rara

Digipack Fabricant :  Opéra Rara Label :  Opéra Rara ASIN :  B08B7K5C56

  • Leoncavallo: Zazby Ermonela Jaho (Maurizio Benini)

Fabricant :  Opéra Rara Indisponible actuellement mais peut-être écouté en streaming sur zazby Amazon Music

  • Sapho (Massenet) (Wexford Festival Opera 2001)

Import, Hybride SACD, SACD Fabricant :  Fone' Jazz Date de sortie d'origine :  2003 Label :  Fone' Jazz ASIN :  B00007JGRW

Notes et références

Sources

  • Monique Dautemer, texte de présentation (p. 22), programme de la production de l'opéra Thaïs de Jules Massenet à l'opéra de Toulon,
  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Ermonela Jaho » (voir la liste des auteurs).

Références

  1. La date de naissance exacte n'est pas connue avec certitude. Seule l'année est connue. Cela provient du fait que l'artiste est née à une époque où l'Albanie était communiste et les états civils approximatifs.
  2. a et b (fr) « Ermonela Jaho, l’intensité de l’expression », ResMusica, (consulté le ).
  3. À l'époque de Callas, le chanteur arrivait sur la scène et chantait son rôle droit et vissé à un endroit de la scène puis tournait les talons en pensant avoir accompli son travail
  4. a et b (en) CelebsAgeWiki, « Ermonela Jaho » (consulté le )
  5. (en) Shkruar Nga Anabel, « Ermonela Jaho introduces her husband for the first time », (consulté le )
  6. (fr + en) Page Rewiews sur son site.
  7. (en) « Opera star Ermonela Jaho: from communist Albania to New York », Financial Times (consulté le )
  8. NDLR : Ermonela Jaho se livre corps et âme à son chant... N'assayez même pas de résister.
  9. (en) Tim Ashley, « Madama Butterfly review – the whole evening is outstanding », The Guardian, (ISSN 0261-3077, consulté le )

Liens externes

  • Site officielVoir et modifier les données sur Wikidata
  • Ressources relatives à la musiqueVoir et modifier les données sur Wikidata :
    • AllMusic
    • Discogs
    • MusicBrainz
    • Muziekweb
    • Operabase
  • Ressource relative à l'audiovisuelVoir et modifier les données sur Wikidata :
    • IMDb
  • Notices d'autoritéVoir et modifier les données sur Wikidata :
    • VIAF
    • ISNI
    • BnF (données)
    • IdRef
    • LCCN
    • GND
    • CiNii
    • Pologne
    • WorldCat
  • Interview d'Ermonela Jaho sur ResMusica, 7 juillet 2021.
  • (en) Soprano Ermonela Jaho about her life in opera (interview en anglais)
  • « Follie, Follie », La traviata, opéra de Lyon, 2009, youtube
  • Ermonela Jaho sur Opéra de Paris
  • icône décorative Portail de la musique
  • icône décorative Portail de la musique classique
  • icône décorative Portail de l’opéra
  • icône décorative Portail de l’Albanie