Comté de Barby

Comté de Barby
Grafschaft Barby

1497–1659

Blason
Informations générales
Statut Comté
- État du Drapeau du Saint-Empire Saint-Empire
Capitale Barby
Histoire et événements
vers 1064 Création
1497 Élevé au rang de comté immédiat
1512 Rejoint le cercle de Haute-Saxe
1659 Division du comté

Entités précédentes :

modifier - modifier le code - voir Wikidata (aide) Consultez la documentation du modèle

Le comté de Barby (en allemand : Grafschaft Barby) est un ancien État du Saint-Empire romain germanique qui relevait du cercle impérial de Haute-Saxe. Sa capitale était Barby.

En 974, l'empereur Otton II donna le domaine dans la partie orientale du duché de Saxe (Ostphalie) à l'abbaye de Quedlinbourg sous la direction de sa sœur Mathilde. En 1356, la suzeraineté revint aux électeurs de Saxe. En 1497, la seigneurie de Barby devint comté du Saint-Empire par le décret de Maximilien Ier de Habsbourg, roi des Romains. L'un des États impériaux, les comtes prirent la place qui leur revenait dans la Diète d'Empire. Vers 1540, sous le règne du comte Wolfgang Ier et son épouse Agnès de Mansfeld, amis à Martin Luther, la Réforme protestante a été introduite.

À la mort du dernier comte Auguste Louis, le , le fief est partagé : le domaine de Barby fut intégré au duché de Saxe-Weissenfels, possession d'Auguste, fils cadet de l'électeur Jean-Georges Ier de Saxe. Son fils Henri de Saxe-Weissenfels-Barby fit construire le palais baroque de Barby de 1687 à 1715, en partie supervisé par l'architecte Jean-Baptiste Broebes. Lorsque la lignée de Saxe-Weissenfels s'éteint en 1746, le domaine revint finalement à l'électorat de Saxe.

Son territoire s'étendant autour de l'embouchure de la rivière Saale dans l'Elbe comprenait quatre bailliages :

  • Le bailliage de Barby (Amt Barby) qui revint à Saxe-Weissenfels en 1659 ;
  • Le bailliage de Rosenburg (Amt Rosenburg), composé des localités de Breitenhagen et Dornbock, des Vorwerke de Patzetz, Groß et Klein Rosenburg, Saalhorn, Sachsedorf et Tochheim[1], cédé au duché de Magdebourg en 1679 ;
  • La bailliage de Mühlingen (Amt Mühlingen), composé des deux villages de Groß- et Kleinmühlingen[2], qui revint à Anhalt-Zerbst ;
  • Le bailliage de Walternienburg (Amt Walternienburg), composé des trois villages de Walternienburg, Kämeritz, Flötz, Großlübs, du Vorwerk de Trebnitz et du Zollhaus de Tochheim[3], qui revint également à Anhalt-Zerbst en tant que fief de l'électorat de Saxe.

Notes et références

  1. (de) « Da 54 Amt Rosenburg, 1501-1923 (Bestand)[Benutzungsort : Magdeburg] », sur sachsen-anhalt.de (consulté le ).
  2. (de) « Z 96 Amt Mühlingen, 1694-1782 (Bestand)[Benutzungsort : Dessau] », sur sachsen-anhalt.de (consulté le ).
  3. (de) « Z 98 Amt Walternienburg, 1790-1795 (Bestand)[Benutzungsort : Dessau] », sur sachsen-anhalt.de (consulté le ).

  • icône décorative Portail du Saint-Empire romain germanique