Championnats du monde d'athlétisme en salle 2024

Championnats du monde d'athlétisme en salle 2024
Description de l'image Logo Championnats du monde en salle 2024.jpg.
Généralités
Sport Athlétisme
Organisateur(s) World Athletics
Édition 19e
Lieu(x) Glasgow, Royaume-Uni
Date 1er au
Épreuves 26
Site(s) Emirates Arena

Navigation

modifier Consultez la documentation du modèle

Les 19es championnats du monde d'athlétisme en salle (en anglais, 2024 World Athletics Indoor Championships) se déroulent du 1er au à Glasgow, en Écosse au Royaume-Uni, au sein de l'Emirates Arena[1].

Organisation

Sélection de la ville hôte

Glasgow obtient l'organisation de ces championnats le à l'occasion du congrès de World Athletics tenu à Monaco[2]. Les autres pays candidats étaient la Pologne (Toruń) et le Kazakhstan.

Le Royaume-Uni accueille pour la troisième fois cet événement sportif après Birmingham en 2003 et 2018. Glasgow avait organisé les Championnats d'Europe en salle 1990 et 2019.

Site des compétitions

L'Emirates Arena de Glasgow.

Les épreuves se disputent au sein de l'Emirates Arena. L'enceinte à une capacité de 5 000 places.

Compétition

Participation

651 athlètes (320 hommes et 331 femmes) sont inscrits sur les listes des participants. Parmi eux figurent 18 athlètes ayant remporté une médaille d'or lors des précédents championnats, en 2022[3],[4].

Calendrier

Les compétitions se déroulent du 1er au [5].

Programme des finales
Finales
Hommes
  • 60 m
  • lancer du poids
  • 60 m haies
  • 400 m
  • 3 000 m
  • saut en longueur
  • triple saut
  • heptathlon (1er jour)
  • 800 m
  • 1 500 m
  • relais 4 × 400 m
  • saut en hauteur
  • saut à la perche
  • heptathlon (2e jour)
Femmes
  • lancer du poids
  • pentathlon
  • saut en hauteur
  • 60 m
  • 400 m
  • 3 000 m
  • saut à la perche
  • 60 m haies
  • 800 m
  • 1 500 m
  • relais 4 × 400 m
  • saut en longueur
  • triple saut

Faits marquants

Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue ! Comment faire ?

Première journée

Lors du 60 m, Christian Coleman bat son compatriote Noah Lyles actuel champion du monde du 100 m pour devenir champion du monde en 6 s 41.

Deuxième journée

Le , lors de son essai à 4,65 mètres, la perchiste Margot Chevrier se blesse grièvement, se faisant une fracture ouverte du talus (cheville)[6]. Femke Bol remporte le 400 m en améliorant son record du monde en 49 s 17. Alexander Doom bat le favori Karsten Warholm et s'adjuge le titre en 45 s 25 sur le 400 m hommes[7].

Sur 3 000 m, les favoris éthiopiens sont battus par Josh Kerr chez les hommes en 7 min 42 s 98 et par Elle Purrier St. Pierre chez les femmes en 8 min 20 s 87.

Grant Holloway poursuit sa série d'invincibilité sur 60 m haies en égalant le record des championnats en 7 s 29.

Julien Alfred de Sainte-Lucie devient championne du monde du 60 m pour la première fois en 6 s 98, devançant Ewa Swoboda de deux centièmes.

Troisième journée

Devynne Charlton remporte le 60 m haies en 7 s 65 améliorant le record du monde de la distance.

Résultats

Hommes

Épreuves Or Argent Bronze
60 m
Détails
Christian Coleman
s 41 (WL)
Noah Lyles
s 44
Ackeem Blake
s 46
400 m
Détails
Alexander Doom
45 s 25 (NR)
Karsten Warholm
45 s 34
Rusheen McDonald
45 s 65 (PB)
800 m
Détails
Bryce Hoppel
min 44 s 92 (WL)
Andreas Kramer
min 45 s 27 (SB)
Eliott Crestan
min 45 s 32
1 500 m
Détails
Geordie Beamish
min 36 s 54 (PB)
Cole Hocker
min 36 s 69 (PB)
Hobbs Kessler
min 36 s 72
3 000 m
Détails
Josh Kerr
min 42 s 98
Yared Nuguse
min 43 s 59 (SB)
Selemon Barega
min 43 s 64
60 m haies
Détails
Grant Holloway
s 29 (CR)
Lorenzo Simonelli
s 43 (NR)
Just Kwaou-Mathey
s 47
4 × 400 m
Détails
Drapeau de la Belgique Belgique
Jonathan Sacoor
Dylan Borlée
Christian Iguacel
Alexander Doom
min 2 s 54 (WL)

Participation aux séries[note 1] :
Tibo De Smet

Drapeau des États-Unis États-Unis
Jacory Patterson
Matthew Boling
Noah Lyles
Christopher Bailey
min 2 s 60 (SB)

Participation aux séries[note 1] :
Paul Dedewo
Trevor Bassitt

Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Liemarvin Bonevacia
Ramsey Angela
Terrence Agard
Tony van Diepen
min 4 s 25 (NR)

Participation aux séries[note 1] :
Taymir Burnet
Isaya Klein Ikkink

Saut en hauteur
Détails
Hamish Kerr
2,36 m (AR, WL)
Shelby McEwen
2,28 m
Woo Sang-hyeok
2,28 m
Saut à la perche
Détails
Armand Duplantis
6,05 m
Sam Kendricks
5,90 m
Emmanouíl Karalís
5,85 m
Saut en longueur
Détails
Miltiádis Tedóglou
8,22 m
Mattia Furlani
8,22 m
Carey McLeod
8,21 m (SB)
Triple saut
Détails
Hugues Fabrice Zango
17,53 m (SB)
Yasser Triki
17,35 m (SB)
Tiago Pereira
17,08 m (SB)
Lancer du poids
Détails
Ryan Crouser
22,77 m (CR)
Tomas Walsh
22,07 m
Leonardo Fabbri
21,96 m
Heptathlon
Détails
Simon Ehammer
6 418 pts (WL)
Sander Skotheim
6 407 pts (NR)
Johannes Erm
6 340 pts (PB)

Femmes

Épreuves Or Argent Bronze
60 m
Détails
Julien Alfred
s 98 (WL)
Ewa Swoboda
s 00
Zaynab Dosso
s 05
400 m
Détails
Femke Bol
49 s 17 (WR)
Lieke Klaver
50 s 16
Alexis Holmes
50 s 24 (PB)
800 m
Détails
Tsige Duguma
min 1 s 90
Jemma Reekie
min 2 s 72
Noélie Yarigo
min 3 s 15
1 500 m
Détails
Freweyni Hailu
min 1 s 46
Nikki Hiltz
min 2 s 32
Emily Mackay
min 2 s 69
3 000 m
Détails
Elle Purrier St. Pierre
min 20 s 87 (CR, AR)
Gudaf Tsegay
min 21 s 13
Beatrice Chepkoech
min 22 s 68 (NR)
60 m haies
Détails
Devynne Charlton
s 65 (WR)
Cyréna Samba-Mayela
s 74
Pia Skrzyszowska
s 79
4 × 400 m
Détails
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Lieke Klaver
Cathelijn Peeters
Lisanne de Witte
Femke Bol
min 25 s 07 (NR)

Participation aux séries[note 1] :
Myrte van der Schoot
Eveline Saalberg

Drapeau des États-Unis États-Unis
Quanera Hayes
Talitha Diggs
Bailey Lear
Alexis Holmes
min 25 s 34 (SB)

Participation aux séries[note 1] :
Jessica Wright
Na'Asha Robinson

Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni
Laviai Nielsen
Lina Nielsen
Ama Pipi
Jessie Knight
min 26 s 36 (NR)

Participation aux séries[note 1] :
Hannah Kelly

Saut en hauteur
Détails
Nicola Olyslagers
1,99 m
Yaroslava Mahuchikh
1,97 m
Lia Apostolovski
1,95 m (PB)
Saut à la perche
Détails
Molly Caudery
4,80 m
Eliza McCartney
4,80 m
Katie Moon
4,75 m (PB)
Saut en longueur
Détails
Tara Davis-Woodhall
7,07 m
Monae' Nichols
6,85 m (SB)
Fátima Diame
6,78 m (SB)
Triple saut
Détails
Thea LaFond
15,01 m (WL, NR)
Leyanis Pérez
14,90 m (SB)
Ana Peleteiro-Compaoré
14,75 m (SB)
Lancer du poids
Détails
Sarah Mitton
20,22 m (SB)
Yemisi Ogunleye
20,19 m (PB)
Chase Jackson
19,67 m
Pentathlon
Détails
Noor Vidts
4 779 pts (WL)
Saga Vanninen
4 677 pts (NR)
Sofie Dokter
4 571 pts (SB)

Tableau des médailles

Tableau des médailles[8] :

Tableau des médailles
Rang Nation Or Argent Bronze Total
1 Drapeau des États-Unis États-Unis 6 9 5 20
2 Drapeau de la Belgique Belgique 3 0 1 4
3 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 2 2 0 4
4 Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 2 1 2 5
5= Drapeau de l'Éthiopie Éthiopie 2 1 1 4
5= Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni 2 1 1 4
7 Drapeau de la Suède Suède 1 1 0 2
8 Drapeau de la Grèce Grèce 1 0 1 2
9= Drapeau de l'Australie Australie 1 0 0 1
9= Drapeau des Bahamas Bahamas 1 0 0 1
9= Drapeau du Burkina Faso Burkina Faso 1 0 0 1
9= Drapeau du Canada Canada 1 0 0 1
9= Drapeau de la Dominique Dominique 1 0 0 1
9= Drapeau de Sainte-Lucie Sainte-Lucie 1 0 0 1
9= Drapeau de la Suisse Suisse 1 0 0 1
16 Drapeau de l'Italie Italie 0 2 2 4
17 Drapeau de la Norvège Norvège 0 2 0 2
18= Drapeau de la France France 0 1 1 2
18= Drapeau de la Pologne Pologne 0 1 1 2
20= Drapeau de l'Algérie Algérie 0 1 0 1
20= Drapeau de l'Allemagne Allemagne 0 1 0 1
20= Drapeau de Cuba Cuba 0 1 0 1
20= Drapeau de la Finlande Finlande 0 1 0 1
20= Drapeau de l'Ukraine Ukraine 0 1 0 1
25 Drapeau de la Jamaïque Jamaïque 0 0 3 3
26 Drapeau de l'Espagne Espagne 0 0 2 2
27= Drapeau du Bénin Bénin 0 0 1 1
27= Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud 0 0 1 1
27= Drapeau de l'Estonie Estonie 0 0 1 1
27= Drapeau du Kenya Kenya 0 0 1 1
27= Drapeau du Portugal Portugal 0 0 1 1
27= Drapeau de la Slovénie Slovénie 0 0 1 1

Tableau de classement des finalistes

Le classement est déterminé en fonction des points attribués aux huit premières places. Huit points sont attribués à une 1re place, sept points à une 2e place, et ainsi de suite jusqu'à un point attribué à une 8e place[9]

10 premiers
Rang Pays Places Total
1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e
1 Drapeau des États-Unis États-Unis 6 9 5 3 6 3 3 0 195
2 Drapeau du Royaume-Uni Grande-Bretagne 2 1 1 2 1 2 1 0 51
3 Drapeau de l'Italie Italie 0 2 2 3 1 0 2 1 50
4 Drapeau de l'Éthiopie Éthiopie 2 1 1 1 2 1 2 0 49
5 Drapeau de la Belgique Belgique 3 0 1 1 0 2 1 2 45
6 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 2 2 0 2 1 0 0 0 44
7 Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 2 1 2 0 1 0 1 1 42
8 Drapeau de l'Espagne Espagne 0 0 2 1 1 2 0 0 27
9 Drapeau de la Jamaïque Jamaïque 0 0 3 0 0 2 1 0 26
10 Drapeau de la France France 0 1 1 0 1 1 1 2 24

Records battus

Légende

Records et Performances
  •   AR : Record continental (area record)
  •   CR : Record des championnats (championship record)
  •   MR : Record du meeting (meet record)
  •   NR : Record national (national record)
  •   OR : Record olympique (olympic record)
  •   PB : Record personnel (personal best)
  •   SB : Meilleure performance personnelle de la saison (season's best)
  •   WL : Meilleure performance mondiale de l'année (world leader)
  • WJR : Record du monde junior (world junior record)
  •   WR : Record du monde (world record)
Circonstances et Conditions
  • DNF : N'a pas terminé (did not finish)
  • DNS : N'a pas pris le départ (did not start)
  •   DQ : Disqualification (disqualification)
  • NM : Essai non réussi (No Mark)
  •     Q : Qualifié « directement » au prochain tour (ou à la prochaine compétition), lors d'une compétition majeure, grâce au classement ou à la réalisation des minima (automatic qualifier)
  •     q : Qualifié au prochain tour (ou à la prochaine compétition), lors d'une compétition majeure, grâce au repêchage ou à la réalisation de l'une des meilleures performances parmi celles des « non qualifiés directement » (grâce au meilleur temps ou à la meilleure distance par exemple) (secondary qualifier)

Notes et références

Notes

  1. a b c d e et f Les athlètes ayant participé aux séries des relais sont également médaillés.

Références

  1. (en) « GLASGOW TO HOST 2024 WORLD ATHLETICS INDOOR CHAMPIONSHIPS », sur britishathletics.org.uk,
  2. (en) « 2024 World Indoor Athletics Championships coming to Glasgow », sur scotsman.com, (consulté le )
  3. (en) « ATHLETES by EVENT and SEASON BEST », sur worldathletics.org,
  4. (en) « ATHLETES by COUNTRY », sur worldathletics.org,
  5. (en) « Programme of Championship », sur worldathletics.org (consulté le )
  6. « La perchiste Margot Chevrier gravement blessée aux Mondiaux d’athlétisme en salle », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  7. « Un record du monde, des titres et une blessure sérieuse lors de la 2e journée des Mondiaux en salle », sur L'Équipe (consulté le )
  8. (en) « 2024 World Indoor Championships - Medal Table », sur worldathletics.org (consulté le )
  9. (en) « 2024 World Indoor Championships - Placing Table », sur worldathletics.org (consulté le )

Liens externes

  • Site officiel
v · m
Championnats du monde d'athlétisme en salle 2024
Hommes
Femmes
v · m
Par éditions
Par épreuves
v · m
Compétitions internationales d'athlétisme en 2024
Compétitions intercontinentales
Compétitions continentales
Autres compétitions
Circuits de World Athletics
  • icône décorative Portail de l’athlétisme
  • icône décorative Portail de l’Écosse