1977

Cette page concerne l'année 1977 (MCMLXXVII en chiffres romains) du calendrier grégorien.

Chronologies
Description de l'image 1977 Events Collage.jpg.
Données clés
1974 1975 1976  1977  1978 1979 1980
Décennies :
1940 1950 1960  1970  1980 1990 2000
Siècles :
XVIIIe XIXe  XXe  XXIe XXIIe
Millénaires :
-Ier Ier  IIe  IIIe
Chronologies géographiques
Afrique

Afrique du Sud, Algérie, Angola, Bénin, Botswana, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Cap-Vert, République centrafricaine, Comores, République du Congo, République démocratique du Congo, Côte d'Ivoire, Djibouti, Égypte, Érythrée, Éthiopie, Gabon, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Guinée équatoriale, Kenya, Lesotho, Liberia, Libye, Madagascar, Malawi, Mali, Mauritanie, Maurice, Maroc, Mozambique, Namibie, Niger, Nigeria, Ouganda, Rwanda, Sao Tomé-et-Principe, Sénégal, Seychelles, Sierra Leone, Somalie, Soudan, Soudan du Sud, Swaziland, Tanzanie, Tchad, Togo, Tunisie, Zambie et Zimbabwe

 
Amérique

Antigua-et-Barbuda, Argentine, Bahamas, Barbade, Belize, Bolivie, Brésil, Canada (Alberta, Colombie-Britannique, Manitoba, Nouvelle-Écosse, Nouveau-Brunswick, Ontario, Québec, Saskatchewan, Terre-Neuve-et-Labrador, Territoires du Nord-Ouest et Yukon), Chili, Colombie, Costa Rica, Cuba, République dominicaine, Dominique, Équateur, États-Unis, Grenade, Guatemala, Guyana, Haïti, Honduras, Jamaïque, Mexique, Nicaragua, Panama, Paraguay, Pérou, Saint-Christophe-et-Niévès, Saint-Vincent-et-les-Grenadines, Sainte-Lucie, Salvador, Suriname, Trinité-et-Tobago, Uruguay et Venezuela

 
Asie

Afghanistan, Arabie saoudite, Arménie, Azerbaïdjan, Bahreïn, Bangladesh, Bhoutan, Birmanie, Brunei, Cambodge, Caucase, Chine, Chypre, Corée du Nord, Corée du Sud, Émirats arabes unis, Géorgie, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Israël, Japon, Jordanie, Kazakhstan, Kirghizistan, Koweït, Laos, Liban, Malaisie, Maldives, Mongolie, Népal, Oman, Ouzbékistan, Pakistan, Palestine, Philippines, Proche-Orient, Qatar, Russie, Singapour, Sri Lanka, Syrie, Tadjikistan, Thaïlande, Timor oriental, Turkménistan, Turquie, Viêt Nam et Yémen

 
Europe

Allemagne, Albanie, Andorre, Arménie, Autriche, Azerbaïdjan, Belgique, Biélorussie, Bosnie-Herzégovine, Bulgarie, Caucase, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France (Bretagne, Lorraine et Nouvelle-Calédonie), Géorgie, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Kazakhstan, Kosovo, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Macédoine du Nord, Malte, Moldavie, Monaco, Monténégro, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Roumanie, Royaume-Uni (), Russie, Saint-Marin, Serbie, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse, République tchèque, Turquie, Ukraine et Vatican

 
Océanie

Australie, Indonésie, Nouvelle-Zélande, Papouasie-Nouvelle-Guinée et Timor oriental

 
Chronologies thématiques
Calendriers

modifier Consultez la documentation du modèle

L'année 1977 est une année commune qui commence un samedi.

En bref

  • 18 - 19 janvier : Devant l'alourdissement de la dette publique et sous influence du FMI, le président égyptien Anouar el Sadate supprime les subventions gouvernementales sur les produits de première nécessité, provoquant une augmentation de 50 % des produits alimentaires, notamment le pain. La population égyptienne manifeste violemment son refus de la décision présidentielle : les "émeutes du pain" touchent les principales villes du pays et occasionnent de nombreux dégâts matériels. Le gouvernement répond par la répression en déployant l'armée dans les rues. Les militaires tirent alors sur la foule, provoquant plus de 70 morts[1] et des milliers de blessés.
  • 23 juillet : début de la guerre de l’Ogaden.
  • 7 septembre : traités Torrijos-Carter.
  • 28 octobre : le chancelier allemand Helmut Schmidt dénonce le déploiement de SS-20 soviétiques en Europe de l’Est ; début de la crise des euromissiles.

Relations internationales

78 mai : le G7 à Londres

Événements

Afrique

  • 7 février : grève des élèves et étudiants de Bamako pour protester contre la mise en place d’un concours d’entrée pour accéder à l’enseignement supérieur. Malgré un accord passé le 9 février entre l’Union nationale des élèves et étudiants du Mali (UNEEM) et la junte militaire au pouvoir (CMLN), l’agitation estudiantine continue jusqu’à la fin du mois de mai[9].
  • 11 - 13 février : visite officielle de Valéry Giscard d’Estaing au Mali[10].
Les troupes zaïroises au Shaba en avril 1977.
  • 14 avril : le colonel Mengistu lance la terreur rouge en Éthiopie lors d’un discours sur la place de la Révolution à Addis-Abeba[16].
  • 26 avril : la Constitution de la Tanzanie entre en vigueur[7].
  • 27 avril : devant l’orientation marxiste prise par le régime éthiopien, les États-Unis suspendent toutes les livraisons d’armes à Addis-Abeba. Ils sont aussitôt remplacés par l’Union soviétique ; en réaction, la Somalie expulse les conseillers militaires soviétiques [7].
  • 6 mai : opération du RENAMO contre le camp de rééducation de Sakuzi, près de Gorongosa au Mozambique[17]. 75 prisonniers sont libérés et emmenés en Rhodésie pour se joindre au RENAMO[18]. Début de la guerre civile du Mozambique entre le RENAMO dirigé par André Matsangaissa (en) et le FRELIMO (fin en 1992).
  • 28 mai-2 juin : opération Aztec, raid motorisé des forces spéciales rhodésiennes contre des implantations du ZANU/ZANLA au Mozambique[19].
Le territoire éthiopien occupé par la Somalie en 1977.
  • 23 juillet : début de la guerre de l’Ogaden. La Somalie appuie la revendication des nomades pasteurs somaliens de l’Ogaden qui refusent le tracé arbitraire de la frontière héritée du colonialisme italien et anglais. Elle envoie des troupes qui avancent jusqu’à Jijiga sans rencontrer de résistance[24]. L’Union soviétique ayant décidé de défendre son nouvel allié éthiopien, la Somalie expulse les 6 000 experts soviétiques qui séjournent sur son territoire et récupère la base de Berbera qu’elle concède aux États-Unis. Moscou compense cette perte en étendant son influence en Éthiopie ; grâce à son aide militaire et aux soldats cubains, Addis-Abeba a l’avantage (1977-1978, 1980). La Somalie, battue, sombre dans la guerre civile.
  • 4 décembre : à Bangui, sacre de l’empereur de Centrafrique, Bokassa Ier[28]. Le dictateur a érigé la peur en système de gouvernement depuis 1966. Cette cérémonie fastueuse a coûté au pays environ 20 millions de dollars et plus de cinq mille invités y ont participé, mais aucun chef d’État. La France était représentée par son ministre de la coopération. Revêtu de sa grande tenue de maréchal, copie de celle que portait le Maréchal Ney lors du sacre de Napoléon Ier, le nouvel empereur auto-proclamé, qui s’était accordé le titre de président à vie en 1972, atteint ce jour-là le sommet de son délire mégalomane.
  • 6 décembre : indépendance du bantoustan du Bophuthatswana, non reconnue par la communauté internationale[29].

Amérique

  • 11 mars : le Brésil dénonce l’accord militaire conclu avec les États-Unis en du fait du lien établi par Washington entre assistance militaire et respect des droits de l’homme[12].
  • 9 juillet, Chili : Pinochet annonce le plan Chacarillas[35] ; un projet de Constitution est rédigé pour répondre aux pressions internationales (Carter) et à celle de l’Église catholique. Il prévoit un processus d’institutionnalisation sur la période 1978-1985 avec pour objectif le transfert du pouvoir au civil dans le cadre d’une démocratie contrôlée par les militaires. Ce plan ne sera jamais adopté[36].
  • 19 juillet : une grève générale paralyse le Pérou ; le dictateur Morales fait arrêter plus de 700 dirigeants syndicaux. Le pouvoir se heurte à une agitation sociale croissante provoquée par une baisse du niveau de vie des Péruviens. La répression employée ne fait que nourrir le mécontentement. Soumis à la pression de la rue et des organisations financières internationales, devant faire face à des divisions au sein de l’armée, pressé par le président Carter, le dictateur annonce le 28 juillet son intention d’engager une transition vers la démocratie[36].
7 septembre : traités Torrijos-Carter.
  • 7 septembre : accords Carter-Torrijos, qui abolissent le traité inégal de 1903 entre les États-Unis et Panama et prévoient un transfert progressif des responsabilités du canal de Panama jusqu’à la fin 1999. les États-Unis obtiennent le droit unilatéral de défendre la voie d’eau. Le Sénat des États-Unis fait rajouter, lors du vote de ratification (), une clause précisant que si les Américains renoncent au droit d’intervention dans les affaires intérieures de Panama, ils se réservent le droit de rouvrir le canal, au besoin par la force, au cas où il serait fermé par suite de troubles[37]. Les accords sont accueillis triomphalement à Panama et dans toute l’Amérique latine.
  • 4 octobre : le dictateur Morales annonce le plan Túpac Amaru au Pérou[38], destiné à renforcer une « démocratie sociale pleinement participative ». Il signifie un retour en arrière dans le sens de l’austérité économique et des conditions favorables aux investissements étrangers[36].
  • 18 octobre : la répression de la grève de la raffinerie de sucre AZTRA en Équateur faut une centaine de morts[39].
  • 9 novembre : le président bolivien Banzer engage une ouverture politique, et des élections sont programmées pour juillet 1978[40].
  • 25 novembre : « Loi de défense et garantie de l’ordre public » au Salvador (abrogée en février 1979) qui permet au gouvernement de mener une campagne de répression contre toute contestation et contre l’Église, ce qui affecte ses relations avec les États-Unis qui suspendent leur assistance militaire[41].
  • 9 novembre : en Bolivie, les pressions du président Jimmy Carter et de tous les secteurs sociaux contraignent le général Banzer à chercher une issue politique ; il annonce que des élections générales auront lieu le [42],[43].
  • 8 décembre : enlèvement d’Alice Domon à Buenos Aires avec 11 autres membres du Mouvement des mères de la place de Mai. Léonie Duquet est enlevée deux jours plus tard[44].
  • 25 décembre : le quotidien brésilien Folha de S.Paulo publie un rapport confidentiel remis au général Videla par le secrétaire d’État nord-américain Cyrus Vance qui fait état de près de six mille exécutions sommaires et douze mille à dix-sept mille prisonniers politiques incarcérés en Argentine pendant les premiers 18 mois de la dictature[45].
  • 28 décembre, Bolivie : des femmes de mineurs emprisonnés commencent une grève de la faim pour réclamer la libération des prisonniers politiques. Le mouvement prend rapidement de l’ampleur, remettant en question le contrôle du régime sur le mouvement syndical[43]. Il cède après 22 jours de grève et annonce des élections pour [46].

Asie et Pacifique

  • 7 mars : au Pakistan, le Parti du peuple pakistanais remporte les élections législatives avec 58 % des voix face à une alliance de partis politiques religieux. Zulfikar Ali Bhutto est conforté dans sa place de Premier ministre et forme un gouvernement réorganisé le 30 mars[48].
  • 16-20 mars : échec électoral[49] et démission d’Indira Gandhi en Inde. Le Janata Party (parti du peuple), coalition hétéroclite de conservateurs prend le pouvoir après sa victoire aux élections générales. Le Premier ministre Morarji Desai, Président du Congress Organization, rétablit la démocratie. Il annonce sa volonté de rompre avec la ligne du Congrès : décentraliser, rétablir les libertés fondamentales, renouer avec le véritable non-alignement. La famille Gandhi fait l’objet d’attaques pour des affaires de malversations diverses, excès de pouvoir, népotisme, etc. Charan Singh, ministre de l’Intérieur, réclame un procès : les agents du CBI (Central Bureau of Investigation) arrêtent Indira Gandhi et la conduisent en prison. Cet épisode contribue à en faire une victime aux yeux de l’opinion, d’autant qu’elle décide d’agir en faveur des plus défavorisés.
  • 19 mars-2 avril : élections législatives fidjiennes[50].
  • 29 mai : fondation à Birmingham du Front de libération du Jammu-Cachemire (Jammu Kashmir Liberation Front (en)).
Zulfikar Ali Bhutto, Premier ministre du Pakistan, renversé en 1977.
  • 1er octobre : au Pakistan, les élections annoncées le 1er août pour le ; sont ajournées sine die par le général Zia Ul Haq[48].
  • 18 octobre : élections fédérales australiennes[59].
  • 20 octobre : le gouvernement thaïlandais de Tanin Kraivixien est renversé par l’amiral Sangad Chaloryu (en) et son groupe. Le 11 novembre Sangad instaure un nouveau cabinet dirigé par le général Kriangsak Chomanan[60] pour essayer de panser les divisions de la société thaïlandaise et améliorer les relations avec les régimes communistes des pays voisins.
  • 12 novembre : élections législatives nauruanes[61].
  • 23 novembre : le Pathet Lao ses alliés vietnamiens lancent une offensive massive contre la résistance anticommuniste des Hmongs du Laos. Plus de 30 000 soldats communistes appuyés par l’aviation attaquent la région montagneuse entre Luang Prabang et Vientiane en utilisant du napalm et de la pluie jaune, un agent chimique très mortel. Bilan : 13 000 morts, 800 blessés et plus de 5 000 prisonniers parmi les montagnards selon les services de renseignement thaïlandais. Plusieurs dizaines de milliers de réfugiés s’enfuient vers la Thaïlande[62].

Proche-Orient

18 janvier : émeutes du pain au Caire.
  • 18 janvier : violentes émeutes en Égypte pour protester contre l’augmentation du prix des denrées alimentaires (+ 50 % pour le pain, + 67 % pour la farine)[66], à la suite de la réduction des subventions sur les produits de base décidée par le président égyptien Anouar el-Sadate sous la pression du FMI[67]. Les émeutiers s’en prennent aux bâtiments administratifs, aux postes de police ainsi qu’a certains symboles du pouvoir dans plusieurs villes. Le gouvernement mobilise alors l’armée. Des unités blindés se déploient très rapidement dans les rues des grandes villes. L’armée tire sur la foule au Caire et à Alexandrie. 160 personnes sont tuées et 600 blessées. On compte plusieurs milliers d’arrestations à travers le pays.
  • 16 mars :
    • à Clinton, dans le Massachusetts, Jimmy Carter répond à Israël que la question palestinienne doit être résolue et que les réfugiés doivent avoir une terre (homeland)[69]. Réuni au Caire, entre le 12 et le 20 mars, le XIIIe CNP examine la question de la participation de l’OLP à la conférence de Genève. Le refus de la résolution 242 est rappelé. Toutefois l’OLP affirme son intention d’être à Genève et laisse entendre qu’elle pourrait envisager la création d’un État palestinien dans les territoires occupés, signifiant l’acceptation d’une coexistence possible avec Israël[70].
    • Liban : assassinat de Kamal Joumblatt. Son fils Walid le remplace à la tête de la communauté druze[68]. Le Mouvement national se désagrège au profit de l’OLP, seule organisation capable de mettre sur pied une administration semblable à celle du secteur chrétien. Israël soutient les milices chrétiennes au Liban Sud et en établit une ligne rouge (le fleuve Litani) que les Syriens ne doivent pas franchir.
  • 1er mai : Massacre de la place Taksim à Istanbul (Turquie). Des snipers appartenant à la milice d'extrême-droite des Loups gris tirent sur la foule de 500 000 personnes fêtant le 1er mai. On compte 38 morts et plusieurs centaines de blessés[71]..
  • 3-4 mai : conversations de Prague entre l’OLP et le Parti communiste israélien (Rakah)[70].
  • 17 mai : Menahem Begin arrive au pouvoir en Israël. Il accepte le principe de la conférence de Genève mais refuse la participation des Palestiniens. Le Likoud au pouvoir n’entend céder aucune conquête aux Palestiniens en vue de réaliser un « Grand Israël »[70].
  • 29 juin : le sommet du Conseil européen réuni à Londres déclare que les « Neuf » sont « convaincus qu’une solution du conflit au Proche-Orient ne sera possible que si le droit légitime du peuple palestinien à donner une expression effective à son identité nationale se trouve traduit dans la réalité, ce qui tiendrait compte de la nécessité d’une patrie pour le peuple palestinien »[70].
20 novembre : discours de Sadate devant la Knesset.
  • 19-21 novembre : visite historique de Anouar el-Sadate en Israël, à Jérusalem, il prononce un discours à la Knesset[70]. Il y réaffirme son désir de paix et le droit des Palestiniens. Cette visite reconnaît de facto l’État d’Israël, ce qui entraîne l’hostilité des autres pays arabes.
Kadhafi, Boumediene et Hafez el-Assad au sommet arabe de Tripoli.
  • 1er-5 décembre : au sommet arabe de Tripoli, le front du refus palestinien et l’Irak s’opposent à la Syrie et à l’OLP qui souhaitent un règlement négocié avec Israël[70]. Les participants gèlent leurs relations avec l’Égypte, qui obtient le soutien de Jimmy Carter.
  • 2-3 décembre : deuxième rencontre confidentielle, entre le Ministre de la Défense d’Israël Moshe Dayan et le Premier ministre égyptien Hassan Tuhami (en) au palais royal de Marrakech au Maroc ; Israël fait connaître ses propositions : évacuation du Sinaï, maintien des colons sous la protection de l’ONU et d’Israël, report de toute discussion sur les territoires occupés. Le 14 décembre s’ouvre la première conférence égypto-israélienne à l’hôtel Mena House, au pied des Pyramides, sans résultat[74]. Le 25 décembre, une rencontre entre Sadate et Begin à Ismaïlia aboutit à une impasse[75].

Europe

  • 1er janvier :
    • manifeste de la « Charte 77 » en République socialiste tchécoslovaque[76], signé par 242 dissidents parmi lesquels Václav Havel, suivis par six cents personnes à la fin de l’année, mille deux cents en 1980 (intellectuels, hommes d’Église, ouvriers, etc.)[77]. Elle accuse le gouvernement de Gustáv Husák de graves violations envers les droits de l’homme. Elle ne parvient pas à infléchir la politique du gouvernement particulièrement hostile à toute évolution.
    • entrée en vigueur en Belgique de la loi du , qui réduit le nombre de communes que compte la Belgique depuis son indépendance en 1830, de 2359 à 596[78].
4 mars : tremblement de terre en Roumanie
15 juin : les élections à Tolède.
Léonid Brejnev en 1977.
18 octobre : fin de la prise d’otages de l’avion de la Lufthansa.

Fondations en 1977

Voir la catégorie : Fondation en 1977.

Naissances en 1977

Article détaillé : Naissance en 1977. Voir également la catégorie : Naissance en 1977

Décès en 1977

Charlie Chaplin.
Elvis Presley
Maria Callas
Article détaillé : Décès en 1977. Voir également la catégorie : Décès en 1977
Personnalités majeures décédées en 1977

Notes et références

  1. « De 1977 à 2008 : le pain, révélateur de crise en Égypte », Boulevard Extérieur,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  2. Alain Beitone, Philippe Gilles et Maurice Parodi, Histoire des faits économiques et sociaux de 1945 à nos jours, Dalloz, , 552 p. (ISBN 978-2-247-16382-3, présentation en ligne)
  3. Marco Rimanelli, The A to Z of NATO and Other International Security Organizations, Scarecrow Press, , 978 p. (ISBN 978-0-8108-7062-8, présentation en ligne)
  4. Najeeb M. Al-Nauimi, Richard Meese, International legal issues arising under the United Nations decade of international law, Martinus Nijhoff Publishers, , 1 p. (ISBN 978-90-411-0107-5, présentation en ligne)
  5. Compte rendu des débats ; 5-13 octobre 1977, vol. 2, Strasbourg, Conseil de l'Europe, (présentation en ligne)
  6. Ahmad Allam-Mi, Autour du Tchad en guerre : Tractations politiques et diplomatiques 1975 - 1990, L'Harmattan, , 528 p. (ISBN 978-2-336-34197-2, présentation en ligne)
  7. a b c d et e Issa G. Shivji, Tanzania : The Legal Foundations of the Union=, African Books Collective, , 126 p. (ISBN 978-9976-60-069-8, présentation en ligne)
  8. Bernard Lugan, Les guerres d'Afrique : Des origines à nos jours, Artège, , 300 p. (ISBN 978-2-268-08344-5, présentation en ligne)
  9. Ophélie Rillon, « Les « années de braise » (Mouvement des scolaires 1977-1980) », sur maitron-en-ligne.
  10. a et b Philippe Decraene, Le Mali, Presses universitaires de France, , 127 p. (ISBN 978-2-13-036432-0, présentation en ligne), p. 88, 92, 96
  11. Sabine Lavorel, Les Constitutions Arabes et L'Islam : Les Enjeux du Pluralisme Juridique, Québec, PUQ, , 476 p. (ISBN 978-2-7605-1825-4, présentation en ligne), p. 42.
  12. a b c d e et f Philippe Moreau Defarges, Relations internationales. Questions régionales, Seuil (ISBN 978-2-02-129146-9, présentation en ligne), p. 241, 270
  13. a et b Chris Cook et John Stevenson, The Routledge Companion to World History Since 1914, Routledge, , 592 p. (ISBN 978-1-134-28179-4, présentation en ligne)
  14. Zéphirin Sédar Amboulou, La marche difficile du Congo vers un développement socioéconomique harmonieux et durable, Paris, Publibook, , 245 p. (ISBN 978-2-7483-4675-6, présentation en ligne)
  15. Rémy Bazenguissa-Ganga, Gabriel Sounga-Boukono et René Tabard, Le Cardinal Biayenda et le Congo-Brazzaville, Karthala, , 264 p. (ISBN 978-2-8111-4967-3, présentation en ligne)
  16. Matthieu Kairouz, « Ce jour-là : il y a 25 ans, Mengistu était exfiltré d’Éthiopie », Jeune Afrique, no 1588,‎ 5 au 11 juin 1991 (présentation en ligne)
  17. Jaime Nogueira Pinto, Inês Pinto Basto, Jogos africanos, Esfera dos Livros, (ISBN 978-989-626-141-2, présentation en ligne, lire en ligne)
  18. Gerrit Jan Abbink, Mirjam De Bruijn, Klaas Van Walraven, Rethinking Resistance : Revolt and Violence in African History, BRILL, , 368 p. (ISBN 978-90-04-12624-4, présentation en ligne)
  19. Preller Geldenhuys, Rhodesian Air Force Operations, Lulu.com, , 352 p. (ISBN 978-0-9941154-1-6, présentation en ligne)
  20. Pierre Vermeren, Histoire du Maroc depuis l'indépendance, La Découverte, , 143 p. (ISBN 978-2-7071-9200-4, présentation en ligne)
  21. Jean-Louis Guébourg, Les Seychelles, Karthala, , 188 p. (ISBN 978-2-84586-358-3, présentation en ligne)
  22. Tessy D. Bakary, Côte d'Ivoire : une succession impossible? : essai, L'Harmattan, , 205 p. (ISBN 978-2-7384-0872-3, présentation en ligne)
  23. Arthur Goldschmidt, Historical Dictionary of Egypt, Scarecrow Press, (ISBN 978-0-8108-8025-2, présentation en ligne)
  24. Jean-Louis Dufour, Les crises internationales de Pékin (1900) à Bagdad (2004), Éditions Complexe, , 325 p. (ISBN 978-2-8048-0022-2, présentation en ligne)
  25. Frédéric Joël Aivo, La Constitution béninoise du 11 décembre 1990 : un modèle pour l'Afrique ? Mélanges en l'honneur de Maurice Ahanhanzo-Glélé=, Paris, L'Harmattan, , 798 p. (ISBN 978-2-343-03682-3, présentation en ligne)
  26. Ali Al'Amin Mazrui, L'Afrique depuis 1935, vol. 8, UNESCO, , 639 p. (ISBN 978-92-3-202500-5, présentation en ligne).
  27. Jacqueline Audrey Kalley, Elna Schoeman, Lydia Eve Andor, Southern African Political History : A Chronology of Key Political Events from Independence to Mid-1997, Greenwood Publishing Group, , 904 p. (ISBN 978-0-313-30247-3, présentation en ligne)
  28. Pierre Vermeren, Le Choc des décolonisations : De la guerre d’Algérie aux printemps arabes, Odile Jacob, , 336 p. (ISBN 978-2-7381-6477-3, présentation en ligne)
  29. John V.Da Graca, Heads of State and Government, Springer, , 265 p. (ISBN 978-1-349-07999-5, présentation en ligne)
  30. Ricardo Ampudia, Los Estados Unidos de América en los informes presidenciales de México, Fondo de Cultura Economica, , 411 p. (ISBN 978-607-16-2155-9, présentation en ligne)
  31. a et b Celestino del Arenal, Política exterior de España hacia Iberoamérica, Editorial Complutense, , 299 p. (ISBN 978-84-7491-516-7, présentation en ligne)
  32. Recueil de jurisprudence internationale concernant le droit de la mer, United Nations Publications, (ISBN 978-92-1-233432-5, présentation en ligne)
  33. Óscar Martínez Peñate, Le soldat et la guérillera. Une histoire orale de la guerre civile au Salvador, Sylepse, p. 18
  34. Max Guderzo et Bruna Bagnato, The Globalisation of the Cold War : Diplomacy and Local Confrontation, 1975-85, Routledge, (ISBN 978-1-135-18097-3, présentation en ligne)
  35. Germán Urzúa Valenzuela, Historia política de Chile y su evolución electoral : desde 1810 a 1992, Editorial Jurídica de Chile, , 784 p. (ISBN 978-956-10-0957-8, présentation en ligne)
  36. a b et c Olivier Dabène, L'Amérique latine à l'époque contemporaine, Armand Colin, , 272 p. (ISBN 978-2-200-61529-1, présentation en ligne), p. 1972-1981
  37. Richard Perruchoud, Le régime de neutralité du canal de Panama, Presses universitaires de France, , 341 p. (ISBN 978-2-13-038262-1, présentation en ligne)
  38. Daniel M. Masterson, Militarism and Politics in Latin America : Peru from Sánchez Cerro to Sendero Luminoso, Greenwood Publishing Group, , 345 p. (ISBN 978-0-313-27213-4, présentation en ligne)
  39. Les mouvements indiens en Équateur. Mobilisations protestataires et démocratie, Karthala, , 480 p. (ISBN 978-2-8111-3915-5, présentation en ligne)
  40. Jean-Pierre Lavaud, El embrollo boliviano : Turbulencias sociales y desplazamientos políticos, 1952-1982, Institut français d’études andines, , 410 p. (ISBN 978-2-8218-4483-4, présentation en ligne)
  41. Oscar Martinez Peñate, El Salvador, del conflicto armado a la negociación, 1979-1989, Saint-Sauveur, Editorial Nuevo Enfoque, (ISBN 978-99923-800-2-4, présentation en ligne)
  42. Jean-Pierre Lavaud, La dictature empêchée : la grève de la faim des femmes de mineurs, Bolivie, 1977-1978, CNRS, , 200 p. (ISBN 978-2-271-05636-8, présentation en ligne)
  43. a et b Alain Labrousse, « Des élections arrachées par l’action des femmes, des syndicats, de l’Église », sur Le Monde diplomatique, .
  44. Charles Antoine, Pour l'honneur de mes frères : témoignages chrétiens, Karthala, , 140 p. (ISBN 978-2-86537-331-4, présentation en ligne)
  45. Afrique-Asie, Numéros 285 à 298, Société d'Éditions Afrique, Asie, Amérique Latine, (présentation en ligne)
  46. Christian Rudel, La Bolivie, Karthala Éditions, , 256 p. (ISBN 978-2-8111-3280-4, présentation en ligne)
  47. Bernard Phan, Chronologie de la mondialisation : De 1492 à nos jours, Presses Universitaires de France, , 288 p. (ISBN 978-2-13-062094-5, présentation en ligne)
  48. a b c et d Ian Preston, A Political Chronology of Central, South and East Asia, Psychology Press, , 309 p. (ISBN 978-1-85743-114-8, présentation en ligne)
  49. (en) Katta G Murty, Case Studies in Operations Research : Applications of Optimal Decision Making, New York, NY, Springer, (ISBN 978-1-4939-1007-6, présentation en ligne)
  50. Europa Publications, A Political Chronology of South East Asia and Oceania, Routledge, (ISBN 978-1-135-35659-0, présentation en ligne)
  51. a et b Ben Kiernan, The Pol Pot Regime : Race, Power, and Genocide in Cambodia Under the Khmer Rouge, 1975-79, Yale University Press, , 540 p. (ISBN 978-0-300-14299-0, présentation en ligne), p. 360-361
  52. Bernard Phan, op. cit, p. 1934.
  53. a et b Michael Dillon, Deng Xiaoping : The Man who Made Modern China, I.B.Tauris, , 352 p. (ISBN 978-0-85773-539-3, présentation en ligne)
  54. Danielle Domergue-Cloarec, Antoine Coppolani, Des conflits en mutation ? de la guerre froide aux nouveaux conflits : essai de typologie : de 1947 à nos jours, Éditions Complexe, , 502 p. (ISBN 978-2-87027-990-8, présentation en ligne)
  55. Ian Preston, A Political Chronology of Central, South and East Asia, Psychology Press, , 309 p. (ISBN 978-1-85743-114-8, présentation en ligne)
  56. Xavier Luccioni, « Le rétablissement du « cours normal des choses » », Le Monde diplomatique,‎ , p. 24 (présentation en ligne)
  57. Dominique Demont, Jean-François Guédon et Hélène Sorez, QRC - Connaissance du monde : Concours administratifs de catégorie A, B et C : Examens universitaires, Eyrolles, , 208 p. (ISBN 978-2-212-04315-0, présentation en ligne)
  58. Thierry Wolton, Histoire mondiale du communisme : Les bourreaux, vol. 1, Grasset, , 1136 p. (ISBN 978-2-246-85957-4, présentation en ligne)
  59. Thomas Taylor MacKie, Richard Rose, International Almanac of Electoral History, Springer, (ISBN 978-1-349-06321-5, présentation en ligne).
  60. « History of Thai Prime Ministers », sur www.soc.go.th.
  61. Inter-Parliamentary Union, « NAURU », sur ipu.org.
  62. Bernard Hamel, Résistances au Vietnam, Cambodge et Laos, 1975-1980, L'Harmattan, , 268 p. (ISBN 978-2-7384-2394-8, présentation en ligne)
  63. « aviation-safety.net ».
  64. Raoul Marc Jennar, Trente ans depuis Pol Pot, L'Harmattan (ISBN 978-2-296-58932-2, présentation en ligne)
  65. Jean Bothorel, Un si jeune président..., Grasset, , 408 p. (ISBN 978-2-246-49329-7, présentation en ligne)
  66. Harold Alderman, Joachim Von Braun, Sakr Ahmed Sakr, Egypt's Food Subsidy and Rationing System : A Description, Intl Food Policy Res Inst, (ISBN 978-0-89629-035-8, présentation en ligne)
  67. Timothy Mitchell, Rule of Experts : Egypt, Techno-politics, Modernity, University of California Press, , 413 p. (ISBN 978-0-520-23262-4, présentation en ligne)
  68. a et b Jean René Belliard, Beyrouth, l'enfer des espions, Nouveau Monde éditions, , 430 p. (ISBN 978-2-36583-935-8, présentation en ligne), p. 201-204
  69. Helena Cobban, The Palestinian Liberation Organisation : People, Power and Politics, Cambridge University Press, , 305 p. (ISBN 978-0-521-27216-2, présentation en ligne)
  70. a b c d e f et g Alain Gresh et Dominique Vidal, Les 100 portes du Proche-Orient, Éditions de l'Atelier, , 399 p. (ISBN 978-2-7082-3244-0, présentation en ligne)
  71. Bernard Dréano, « De Kemal à Occupy Taksim, plongée dans l’histoire pour comprendre les raisons d’un soulèvement », Bastamag, publié le 26 juin 2013, consulté le 26 juin 2013
  72. « Chronologie d'Israël (1947-2013) », sur L'Express.
  73. Menahem Begin et Anouar el-Sadate (trad. Léa Drouet), La Paix à l'œuvre : Récit de négociations pacifistes entre Menahem Begin et Anouar el-Sadate, Éditions Intervalles, , 184 p. (ISBN 978-2-36956-116-3, présentation en ligne)
  74. Benny Morris, Victimes : histoire revisitée du conflit arabo-sioniste, Éditions Complexe, , 852 p. (ISBN 978-2-87027-938-0, présentation en ligne)
  75. Denise Ammoun, Les Arabes et la paix : Entre guerre et diplomatie 1977-2010, Fayard, , 334 p. (ISBN 978-2-213-65925-1, présentation en ligne)
  76. Pierre Gévart, Corinne Crettaz-Nedey, Bruno Modica, Christophe Mondou, Les droits de l'homme, Éditions l’Étudiant, , 166 p. (ISBN 978-2-84624-662-0, présentation en ligne)
  77. Jacques Andréani, Le Piège : Helsinki et la chute du communisme, Odile Jacob, , 272 p. (ISBN 978-2-7381-1648-2, présentation en ligne)
  78. Ma commune, Luc Pire Éditions (ISBN 978-2-87415-613-7, présentation en ligne)
  79. Amaury de Saint Périer, La France, l'Allemagne et l'Europe monétaire de 1974 à 1981 : La persévérance récompensée, Paris, Presses de Sciences Po, 357 p. (ISBN 978-2-7246-1327-8, présentation en ligne)
  80. Esperanza Yllán Calderón, La transición española, Ediciones Akal, , 48 p. (ISBN 978-84-460-0833-0, présentation en ligne)
  81. Thomas T. Mackie et Richard Rose, The International Almanac of Electoral History, Springer, , 511 p. (ISBN 978-1-349-09851-4, présentation en ligne)
  82. Lawrence G. Franko et Marilyn J. Seiber, Developing Country Debt : Pergamon Policy Studies on Socio-Economic Development, vol. Elsevier, (réimpr. 2014), 324 p. (ISBN 978-1-4831-5784-9, présentation en ligne)
  83. Frédéric Heurtebize, Le péril rouge. Washington face à l'eurocommunisme, Presses Universitaires de France, , 392 p. (ISBN 978-2-13-063219-1, présentation en ligne)
  84. (en) Anton Zaicenco, Iolanda Craifaleanu et Ivanka Paskaleva, Harmonization of seismic hazard in Vrancea zone : with special emphasis on seismic risk reduction, Dordrecht/London, Springer Science & Business Media, (ISBN 978-1-4020-9242-8, présentation en ligne)
  85. Sarah B. Snyder, Human Rights Activism and the End of the Cold War : A Transnational History of the Helsinki Network, Cambridge University Press, (ISBN 978-1-139-49892-0, présentation en ligne)
  86. Jonathan Kirkup, The Lib-Lab Pact : A Parliamentary Agreement, 1977-78, Springer, , 259 p. (ISBN 978-1-137-52769-1, présentation en ligne)
  87. Sophie Baby, Le mythe de la transition pacifique : violence et politique en Espagne,1975-1982, Madrid, Casa de Velázquez, , 527 p. (ISBN 978-84-96820-91-3, présentation en ligne)
  88. a et b Marie-Thérèse Bitsch, Histoire de la construction européenne de 1945 à nos jours, Editions Complexe, , 400 p. (ISBN 978-2-8048-0021-5, présentation en ligne)
  89. Michel Girin, Emina Mamaca et Charles Claden, Mieux combattre les marées noires, Quae, , 188 p. (ISBN 978-2-7592-1042-8, présentation en ligne)
  90. Jean des Cars, Dictionnaire amoureux des trains, EDI8, , 510 p. (ISBN 978-2-259-21413-1, présentation en ligne)
  91. « « Du dialogue communautaire de l'hiver 1976-1977 au pacte communautaire de mai 1977 (III) » », Courrier hebdomadaire du CRISP, vol. 37/1977, nos 783-784,‎ , p. 1-43 (présentation en ligne)
  92. a et b Joseph Pérez, Histoire de l'Espagne, Fayard, , 926 p. (ISBN 978-2-213-64056-3, présentation en ligne)
  93. Bernard Lecomte, Gorbatchev, EDI8, , 513 p. (ISBN 978-2-262-04737-5, présentation en ligne)
  94. Dermot Keogh, Twentieth-Century Ireland (New Gill History of Ireland 6) : Revolution and State-Building – The Partition of Ireland, the Troubles and the Celtic Tiger, Gill & Macmillan Ltd, , 624 p. (ISBN 978-0-7171-5943-7, présentation en ligne)
  95. « Journal de l'année », sur Larousse, .
  96. Angel Díaz Arenas, Quién es quién en la obra narrativa de Manuel Vázquez Montalbán, Reichenberger, , 200 p. (ISBN 978-3-930700-53-0, présentation en ligne)
  97. Luciano Amaral, Em Nome do Pai e do Filho, Leya, (ISBN 978-972-20-5889-6, présentation en ligne)
  98. Miren Etxezarreta, La Reestructuración del capitalismo en España, 1970-1990, Icaria Editorial, , 765 p. (ISBN 978-84-7426-182-0, présentation en ligne)
  99. Michel Drain et Bernard Doménech, Occupations de terres et expropriations dans les campagnes portugaises, Éditions du Centre national de la recherche scientifique, , 227 p. (ISBN 978-2-222-03052-2, présentation en ligne)
  100. a et b Kathy Rousselet et Gilles Favarel-Garrigues, La Russie contemporaine, Fayard, , 550 p. (ISBN 978-2-213-66094-3, présentation en ligne)
  101. a b c et d Alfred Wahl, L'Allemagne de 1945 à nos jours, Armand Colin, , 384 p. (ISBN 978-2-200-24542-9, présentation en ligne)
  102. Encyclopédie de la culture politique contemporaine, Hermann, , 2143 p. (ISBN 978-2-7056-7018-4, présentation en ligne)
  103. Thomas Taylor MacKie, Richard Rose, International Almanac of Electoral History, Springer, (ISBN 978-1-349-06321-5, présentation en ligne).
  104. a et b Juan Pablo Fusi, Espagne : Nations, nationalités, nationalismes : Des Rois Catholiques à la Monarchie Constitutionnelle, Presses universitaires de Rennes, , 228 p. (ISBN 978-2-7535-2630-3, présentation en ligne)
  105. Jacqueline Ferreras, La civilisation espagnole d'aujourd'hui, Armand Colin, , 128 p. (ISBN 978-2-200-25832-0, présentation en ligne)
  106. Maurice Vaïsse, Dictionnaire des relations internationales de 1900 à nos jours, Armand Colin, , 336 p. (ISBN 978-2-200-24738-6, présentation en ligne)
  107. Olivier Delorme, La Grèce et les Balkans, Gallimard, , 816 p. (ISBN 978-2-07-249536-6, présentation en ligne)

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

  • 1977, sur Wikimedia Commons
  • 1977, sur Wikisource

Bibliographie

  • Jean-Marie Durand, 1977 année électrique, Paris, Robert Laffont, , 288 p. (ISBN 978-2-221-19358-7 et 2-221-19358-X, présentation en ligne).

Articles connexes

Liens externes

  • icône décorative Portail du monde contemporain
  • icône décorative Portail du XXe siècle
  • icône décorative Portail des années 1970